croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Le RSI fonctionne mieux, selon ses dirigeants

Le Régime social des indépendants (RSI), deuxième régime de protection sociale (2,8 millions de cotisants, 6,8 millions de personnes couvertes), a dressé vendredi 8 avril 2016 un bilan encourageant de la réforme du calendrier des cotisations de 2015, rapportent Les Echos.

De nombreux dysfonctionnements ayant mis en difficulté des entrepreneurs étaient apparus en 2008, lors de la création d'un "interlocuteur social unique" et d'un bug informatique lors du rapprochement du RSI avec l'Urssaf. En 2015, le gouvernement avait pris toute une série de mesures pour simplifier les démarches des assurés. L'idée centrale de cette réforme était "de permettre aux chefs d'entreprise indépendants de mieux gérer leur trésorerie en rapprochant la date de prélèvement de l'année où a été effectivement réalisé le chiffre d'affaires", écrit le quotidien économique.

Avant la réforme, le nombre de demandes de délai de paiement doublait au dernier trimestre. Il atteignait 40.000 en novembre 2014. Il se situe désormais autour de 20.000 par mois. Quant au nombre de réclamations, il est stable, pour plus d'assurés, font valoir les dirigeants du régime. Autre avancée notable : le  nouveau calendrier de calcul des cotisations permet au RSI de rembourser plus vite les trop-perçus : 85% des assurés ont été remboursés dès l'été, contre 30% à la même période en 2014, indiquent-ils.

Les chefs d'entreprises indépendants peuvent connaître dès ce mois-ci, à l'occasion de leur déclaration de revenus 2015, le montant de leurs cotisations annuelles et les droits acquis pour la retraite (www.rsi.fr). Par ailleurs, à partir du mois de mai, ils auront la possibilité de s'acquitter de leurs cotisations par télépaiement. Enfin, énumèrent Les Echos, le RSI vient de publier une liste de vingt engagements : information, continuité du service, disponibilité, célérité, clarté des conseillers et des courriers… et promet de rendre compte régulièrement de l'évolution de ces indicateurs.

A lire aussi dans la presse

Protection sociale

Santé

John Sutton

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)