croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Les garanties

La mission d’une mutuelle est de garantir à ses adhérents l’accès à une protection sociale complémentaire de qualité. En santé, les garanties permettent d’être remboursé, partiellement ou totalement, des frais qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie obligatoire. Certaines mutuelles proposent également des garanties prévoyance afin de proposer une protection complète à leurs adhérents

Les garanties santé

Chacun peut adhérer à une mutuelle, avec ou sans emploi, et sans limite d’âge. On peut souscrire une mutuelle à titre individuel ou à titre collectif, lorsqu’une entreprise ou une branche professionnelle négocie un contrat pour ses salariés (lire encadré).

Une mutuelle complète en partie ou en totalité les remboursements de la Sécurité sociale. Les garanties qui lient l’adhérent à sa mutuelle couvrent la plupart des frais médicaux, dont l'optique, le dentaire ou les frais d’hospitalisation.

A la suite de l’Accord du 14 février 2019 sur la lisibilité des garanties de complémentaires santé, l’UNOCAM et les fédérations qui la composent (La Fédération nationale de la Mutualité Française, la FFA et le CTIP) ont élaboré des outils pédagogiques pour faciliter la compréhension des contrats de complémentaire santé.

Pour en savoir plus sur l’engagement sur la lisibilité, cliquez ici.

Deux vidéos permettent de mieux comprendre les remboursements des frais de santé et le tableau de garanties :

 

Pour aller plus loin

La brochure 6 clés pour mieux comprendre et bien choisir sa complémentaire santé :

  • Comment fonctionne le système de remboursement des soins ?
  • Comment intervient ma complémentaire santé ?
  • Comment décrypter les garanties de mon contrat ?
  • Comment évaluer mes besoins en matière de couverture santé ?
  • Quelles garanties correspondent le mieux à mes besoins ?
  • Quels sont les services « plus » qui font la différence ?

Télécharger la brochure

 

Le glossaire de l’Assurance complémentaire santé apporte un éclairage sur les principaux termes utilisés par les organismes de complémentaire santé.

Télécharger le glossaire

 

« 7 exemples de remboursement en euros » présentés sous forme d’infographies. Les remboursements d’une  consultation chez un médecin généraliste et un spécialiste ainsi que la pose d’une couronne dentaire, l’achat d’une paire de lunettes sont notamment expliqués. On y apprend quelle est la part remboursée par l’Assurance maladie, par la complémentaire santé et quel est le reste à charge pour l’assuré.

Télécharger les 7 exemples

La prévoyance pour couvrir les risques longs

Les besoins de santé évoluent tout au long de la vie. Pour pouvoir y répondre, les mutuelles adhérentes à la Mutualité Française ont étendu le champ de leurs prestations à l’ensemble des besoins de prévoyance. Les adhérents peuvent ainsi prévenir et se prémunir des risques de la vie en cas de maladie, d’incapacité de travail, d’invalidité, de dépendance et de décès.
Par exemple :

  • le versement d'une indemnité journalière en cas de maladie, d'accident ou de maternité pour faire face aux dépenses d'hospitalisation : chambre individuelle, frais de garde des enfants, aide-ménagère,
  • un capital pour protéger ses proches en cas de décès ou se protéger en cas d'invalidité totale ou permanente,
  • une allocation et une aide à l'organisation des obsèques,
  • une rente mensuelle en cas de dépendance et de perte d'autonomie.

La généralisation de la complémentaire santé

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé doivent proposer une complémentaire santé pour leurs salariés, dont la moitié du financement est assurée par l’employeur. Objectif : favoriser l'accès aux soins pour tous les salariés. Ce sont les accords de branche ou d’entreprise qui en définissent les modalités. En l’absence d’accord, il revient à chaque employeur de mettre en place une complémentaire santé d'entreprise au moins égale à la couverture minimale obligatoire définie par décret.

La complémentaire santé solidaire en bref

La complémentaire santé solidaire (CSS) est un dispositif de couverture santé complémentaire mis en place à partir du 1er novembre 2019. Elle est née de la fusion entre la CMU-C et l’aide à la complémentaire santé (ACS). Sous condition de ressources, la CSS permet de bénéficier d’une couverture santé complémentaire gratuite ou à moindre coût (maximum 30 euros par mois). Les assurés peuvent choisir soit une complémentaire santé, soit l’assurance maladie, pour la gestion de leur complémentaire santé solidaire.

Pour en savoir plus :