croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Spectacle Mode H : « Favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap »

Interview d'Alain Serieys, président de Mode H Europe, une association qui organise notamment des spectacles où se côtoient des danseurs valides et non-valides. Son objectif : favoriser l'inclusion des personnes en situation de handicap et changer le regard du grand public sur le handicap.

Vous présidez Mode H Europe. Cette association, soutenue par la Mutualité Française Centre-Val de Loire, organise notamment des spectacles de danse adaptée au handicap. Quel est l'enjeu ?

Alain Serieys – L'objectif est de favoriser l'inclusion des personnes en situation de handicap, en facilitant leur accès à la culture et à la création artistique. Réaliser un spectacle via un projet collectif contribue à renforcer la socialisation des personnes handicapées, leur estime de soi et leur autonomie. En plus de la mémorisation de la chorégraphie qui sollicite leurs capacités intellectuelles, les efforts fournis durant le spectacle améliorent leurs capacités physiques.

L'autre enjeu est de modifier le regard du grand public sur le handicap. Nous voulons faire prendre conscience à tous que chaque personne en situation de handicap est un citoyen à part entière. En fait, cette aventure humaine mise sur le partage et l'enrichissement mutuel, malgré les différences.

Le tout dernier spectacle Mode H s'est déroulé le 28 novembre 2017, à Tours. Intitulé Carnets de voyages, il a réuni près de 150 jeunes danseurs valides et non-valides, venus de plusieurs pays. Les chorégraphies précédentes avaient mis en scène le cinéma, la chanson française ou encore les comédies musicales.

Comment cette initiative est-elle née ?

Alain Serieys – L'histoire a commencé il y a 15 ans déjà, en 2002, grâce à l’institut d’éducation motrice (IEM) Charlemagne, un établissement géré par la Mutualité Française Centre-Val de Loire, qui accueille des enfants et des jeunes en situation de handicap moteur. A l'époque, six d'entre eux ont travaillé avec les professionnels de l'établissement sur la conception de vêtements adaptés au handicap. Ce travail a été mené dans le cadre d'un concours de jeunes créateurs de mode qui a eu lieu, à Zarasai, en Lituanie. Ces jeunes sont d'ailleurs partis là-bas défiler avec des valides. Cette expérience a donné naissance à Mode H en France.

Le lancement officiel de Mode H s'est ensuite concrétisé en septembre 2003, à Tours, par la signature d'une charte avec la Lituanie et la Belgique, les deux premiers pays co-organisateurs. Dans la foulée, la France a organisé, en octobre 2005, le 1er Forum européen de jeunes créateurs de mode adaptée. A cette occasion, une convention de partenariat a été signée avec la Belgique, l’Espagne, la Lettonie et la Lituanie. D'autres forums ont suivi puis nous nous sommes dit qu'il était possible d'aller plus loin avec une vraie création artistique ! Depuis 2011, un spectacle est régulièrement mis en scène tous les deux ans.

Aujourd'hui, Mode H dépasse encore plus largement nos frontières…

Alain Serieys – Effectivement ! Petit à petit, nous avons tissé des liens avec d'autres pays qui nous ont rejoints, comme l'Italie, l'Espagne, la Lettonie, la Pologne, le Portugal et la Roumanie. Notre action s'inscrit dans le cadre d'une citoyenneté européenne solidaire.

C'est un projet partagé qui permet de fédérer les énergies et d'induire une fertilisation croisée, avec un échange de savoir-faire. Il est transposable dans l'idée et dans le concept. Les pays partenaires peuvent en effet s'en inspirer pour le reproduire chez eux ou imaginer d'autres types d'actions. Par exemple, le Portugal a également créé une compagnie constituée de danseurs valides et non-valides. Pour sa part, l'Espagne mène de nombreuses actions de sensibilisation au handicap dans les universités.

Quelles autres actions de sensibilisation menez-vous ?

Alain Serieys – Nous intervenons aussi dans des établissements scolaires, essentiellement des collèges, pour sensibiliser les plus jeunes à la question du handicap via des modules pédagogiques d'une heure. Une chorégraphie d'environ quinze minutes est présentée en préambule d'échanges avec les enfants. Nous sommes ainsi allés à la rencontre de plus de 3.000 scolaires dans une quarantaine d'établissements de la région. Dans cet esprit, le spectacle Mode H est systématiquement joué l'après-midi devant 2.000 enfants. Cette représentation vient s'ajouter à celle du soir, spécialement dédiée au grand public.

L'action de Mode H Europe est désormais reconnue et nous souhaitons poursuivre notre engagement en ce sens. L'association a déjà reçu un prix lors des Trophées de l'innovation Cima 2015 dans la catégorie "Pratiques professionnelles coordonnées et dispositifs de stimulation pluridisciplinaires".

Revoir notre vidéo du Spectacle Mode H : changer de regard sur le handicap

Propos recueillis par Paula Ferreira

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)