croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Harmonie Mutuelle : les grands axes de son nouveau plan stratégique

Pour la période 2017-2020, Harmonie Mutuelle prévoit un développement de sa part de marché en assurance santé et un renforcement dans le secteur de la prévoyance.

Harmonie Mutuelle a présenté son plan stratégique 2017-2020. La première mutuelle santé (2,5 milliards d'euros de cotisations et plus de 4,3 millions de personnes protégées en 2015) "annonce une large offensive", relèvent Les Echos.

Ainsi, ce groupement veut porter sa part de marché en assurance santé de 7% aujourd'hui à 8% en 2020 : "Un point de part de marché, c'est potentiellement 700.000 personnes protégées supplémentaires et 200 millions d'euros de chiffre d'affaires additionnels", indique son président, Stéphane Junique, dans le quotidien économique.

L'objectif d'Harmonie Mutuelle est se renforcer là où sa part de marché "est inférieure à 5%, comme en Ile-de-France, Hauts-de-France, Sud-Est et Aquitaine", précise le journal.

Autre piste de développement : les contrats collectifs d'entreprise. Son objectif est d'atteindre 60% de personnes couvertes par un contrat collectif en 2020, contre 55% aujourd'hui, notent Les Echos. "A cet horizon, nous devrions avoir environ 1 million de personnes protégées sur des offres liées à une convention collective, contre 600.000 aujourd'hui", avance Catherine Touvrey, sa directrice générale.

Harmonie Mutuelle entend aussi faire de la prévoyance son autre cœur de métier. Le groupe veut "doubler son chiffre d'affaires sur l'individuel (62 millions d'euros aujourd'hui), le multiplier par cinq sur le collectif (en partant de 19 millions) et le tripler sur les travailleurs non-salariés (13,5 millions actuellement) d'ici à 2022", indique le journal.

Pour atteindre ses objectifs Harmonie Mutuelle compte s'appuyer sur Mutex. "Ce sera notre outil, mais il restera ouvert à l'ensemble des mutuelles", précise Stéphane Junique, en ajoutant que le champ d'action des mutuelles santé a vocation à s'élargir.

"Demain, au-delà du remboursement des soins, nous serons aussi un acteur de prévention et un fournisseur de soins et de services", ajoute-t-il. "Harmonie Mutuelle est déjà bien installé sur ce terrain avec 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires dans les services de soins et d'accompagnement mutualistes (Ssam)", ajoute le quotidien économique.

Sur la durée de son plan, la mutuelle va également "investir 20 millions d'euros par an dans l'innovation" technologique, annonce Catherine Touvrey. Elle peut s'appuyer sur un partenariat d'innovation exclusif dans la e-santé conclu avec Orange en 2016.

En septembre prochain, Harmonie Mutuelle, la MGEN et les mutuelles du groupe Istya donneront naissance à un "nouveau géant de l'assurance santé", rappellent Les Echos. "C'est parce qu'Harmonie Mutuelle est solide qu'il peut envisager la création de ce groupe, qui sera multimarques et fortement intégré avec des liens de solidarité financière entre ses membres", explique Stéphane Junique.

A lire aussi

John Sutton

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)