croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

François Hollande sur France 2 : « Oui, ça va mieux »

Face à trois journalistes et quatre Français réunis à l'occasion d'une émission de France 2 baptisée "Dialogues citoyens", le chef de l'Etat s'est employé jeudi 14 avril 2016, à convaincre son auditoire de l'efficacité de son mandat.

A un an de la présidentielle, note liberation.fr, "drôle d'exercice politique" que de dresser soi-même son propre bilan du quinquennat, "tout en jurant de poursuivre les réformes jusqu'au bout".

Pendant les presque deux heures de l'émission, François Hollande a-t-il pour autant réussi sa mission de "reconquête", selon l'expression de lemonde.fr, qui analyse "les ressorts d'un président que tout le monde a déjà enterré"? "On l'enterre, il sort du sable et se réinstalle dans l’arène à sa façon : pugnace, mais jamais agressif", assure le quotidien.

Pour lesechos.fr, le président a été "moins filandreux qu’à l’accoutumé" et s'est directement justifié sur sa stratégie qui, explique-t-il, "produit des résultats et en produira davantage".

Une à une, poursuit liberation.fr, le chef de l'Etat égrène les mesures de son quinquennat, insistant sur le volet social : "Complémentaires santé, réforme des retraites, modulation des allocations familiales selon les revenus, droits rechargeables pour les chômeurs…"

Des signes d’embellie économique se manifestent déjà, selon François Hollande. "Oui, ça va mieux, rapporte de son intervention lefigaro.fr : il y a plus de croissance, moins de déficit, moins d'impôts, plus de compétitivité, plus de marges pour les entreprises, plus de pouvoir d'achat pour les salariés."

Grâce aux allégements de charges consentis aux entreprises par le crédit impôt compétitivité emploi (CICE), "nous avons créé 100.000 emplois nets" en 2015. Et d'ajouter que "pour la première fois en cinq ans, l'économie française a créé davantage d'emplois qu'elle n'en a supprimés".

Il a dans ce sens soutenu le projet de réforme du Code du Travail conduit par Myriam El Khomri. Selon lui, écrit leparisien.fr, 90% des embauches se font actuellement en CDD, or l'objectif de la loi Travail est "qu'on puisse embaucher avec un contrat à durée indéterminée et qu'on puisse clarifier les règles pour les salariés, clarifier les règles pour les employeurs".

Par conséquent, prévient François Hollande, la loi "ne sera pas retirée, mais qu'il y ait des corrections, qu'il y ait des discussions avec les organisations syndicales – en tout cas celles qui, maintenant, comprennent le sens et même appuient cette réforme –, oui".

A lire aussi dans la presse

Protection sociale

Santé

Frédéric Lavignette

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)