Traitement contre l’obésité : l’Acomplia® retiré du marché

L'Agence européenne du médicament suspend l'autorisation de mise sur le marché (AMM) de l'Acomplia®. Ce produit contre l'obésité réservé aux malades atteints d'un diabète de type 2 s'avère d'une piètre efficacité par rapport à ses risques. Il double les "désordres psychiatriques" chez les patients traités. Les personnes qui utilisent ce médicament sont invitées à consulter leur médecin traitant.

L’Acomplia® (rimonabant) est retiré du marché. C’est ce que vient d’annoncer Sanofi-Aventis, laboratoire qui le commercialise, rapportent Les Echos (page 22). La vente de ce traitement anti-obésité est désormais "interdite immédiatement dans toutes les pharmacies des 18 pays de l’Union européenne qui le distribuent". Hier, rapporte Le Parisien/Aujourd’hui (page 12), l’Agence européenne du médicament (EMEA) a décidé de suspendre ce médicament "qui avait été annoncé comme le remède miracle contre l’obésité en 2006, même si, depuis, les médecins le prescrivaient peu".

Selon l’EMEA, explique La Tribune (page 6), "les bénéfices de l’Acomplia® ne sont pas supérieurs aux risques qu’il induit". Parmi ces risques : un doublement des "désordres psychiatriques" chez les personnes obèses. Concrètement, détaillent Les Echos, "la prise d’Acomplia® provoque deux fois plus de troubles dépressifs parfois sévères, y compris chez des patients sans antécédents psychiatriques, qu’un placebo".

Sanofi-Aventis espère que cette suspension ne sera que "temporaire". De nouveaux éléments pourraient être soumis prochainement à l’EMEA en vue d’une nouvelle tentative de mise en vente. Pour l’heure, ce laboratoire va "contacter immédiatement" les autorités sanitaires des 14 pays non-européens qui le commercialisent actuellement, signale La Tribune. Les Etats-Unis ne sont pas concernés par cette alerte puisqu’ils avaient refusé d’autoriser la commercialisation de ce produit en 2007, rappellent Les Echos.

Frédéric Lavignette