croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Le grand âge et l’autonomie

Face aux défis liés au vieillissement de la population française et à la transition épidémiologique associée, l’organisation du système de santé et de la protection sociale n’apportent pas à ce jour de réponse satisfaisante. En tant qu’acteur global du système de santé et pour lutter contre les inégalités, la Mutualité Française est force de propositions sur le sujet du grand âge et de l’autonomie.

Les mutuelles couvrent 70% des plus de 65 ans, gèrent plus de 460 établissements et services pour l’accueil des personnes âgées ou en situation de handicap dont 217 Ehpad. Elles proposent de multiples dispositifs d’accompagnement à domicile.

C’est avec cette expertise que la Mutualité Française a souhaité contribuer à une meilleure prise en charge de la perte d’autonomie en formalisant une vingtaine de propositions articulées autour de quatre convictions. L'objectif est d’alimenter la concertation publique en amont d’une loi pour améliorer la prise en charge de la perte d’autonomie, annoncée par le Président de la République d’ici fin 2019.

Les convictions de la Mutualité Française sur le grand âge et l'autonomie

  • Toute personne doit pouvoir exercer sa liberté de choix le plus longtemps possible.
  • Chaque personne doit pouvoir préserver son capital autonomie et sa qualité de vie
  • les aidants doivent être reconnus et leur rôle soutenu
  • le financement de la perte d’autonomie doit reposer sur un socle renforcé de solidarité et le reste a charge doit diminuer

Pour en savoir plus

Place de la santé/L'Observatoire  - Santé, perte d’autonomie : impacts financiers du vieillissement

Grand âge et autonomie : regards croisés sur les propositions de la Mutualité

Communiqué de presse - Grand âge et autonomie : les propositions de la Mutualité Française

Communiqué de presse - L’avenir du Grand âge, comment accompagner nos aînés ? – La Mutualité publie les Cahiers n° 3 de Place de la Santé – Le Lab