croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

Rapport de M. Jacquat sur l’éducation thérapeutique du patient : la Mutualité Française satisfaite de nombreuses propositions, mais souhaite aussi l’absence de lien entre l’industrie pharmaceutique et les patients

La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, salue les propositions concrètes formulées par M. Denis Jacquat pour permettre un déploiement rapide et pérenne des programmes d'éducation thérapeutique en France.

La Mutualité Française se félicite qu’une réflexion concertée ait été menée sur un sujet de cette importance. L’éducation thérapeutique du patient (ETP) est un élément incontournable de l’amélioration de la qualité de la prise en charge et de l’accompagnement des patients atteints de maladies chroniques. C’est la raison pour laquelle la Mutualité Française expérimente un programme de réduction des risques cardiovasculaire pour ses adhérents.

Elle partage un certain nombre des propositions formulées par M. Denis Jacquat portant sur l’organisation de l’ETP en France, notamment celles qui sont relatives à la formation des professionnels de santé, ou encore à la nécessaire coordination des actions avec le médecin traitant. Elle rappelle son attachement au rôle central de la Haute autorité de santé dans l’appréciation des programmes d’ETP.

La Mutualité Française émet cependant des réserves sur les modalités de financement proposées par le rapport. S’il est clairement précisé que ce financement doit s’exercer dans le respect des dispositions prévues par la loi, la Mutualité Française estime que les propositions formulées par M. Jacquat ne permettent pas de garantir l’absence de liens directs ou indirects que l’industrie pharmaceutique pourrait être tentée d’établir avec les patients.

Pour la Mutualité Française, la protection du patient nécessite une parfaite imperméabilité entre intérêts économiques et intérêt de santé publique et dans ce cadre elle apportera une vigilance particulière à la transparence des modalités de financement des programmes d’ETP.

Note : Education thérapeutique du patient. Propositions pour une mise en œuvre rapide et pérenne, Rapport au premier ministre rédigé par M. Denis Jacquat, député de la Moselle, juillet 2010.

A propos de la Mutualité Française
Présidée par Jean-Pierre Davant, la Mutualité Française fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, soit près de 700. Six Français sur dix sont protégés par une mutuelle de la Mutualité Française, soit près de 38 millions de personnes et quelque 18 millions d’adhérents.

Organismes à but non lucratif, ne pratiquant pas la sélection des risques et régis par le code de la Mutualité, les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale.

Les mutuelles disposent également d’un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers près de 2 400 services de soins et d’accompagnement mutualistes : établissements hospitaliers, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc.

La Mutualité Française contribue aussi à la prévention et à la promotion de la santé à travers son réseau d’unions régionales et ses services de soins et d’accompagnement.

Pour accompagner les adhérents des mutuelles tout au long de leur vie pour tous leurs problèmes de santé, la Mutualité Française a créé Priorité santé mutualiste. Il s’agit d’un service d’information, d’aide à l’orientation et de soutien sur des questions de santé. En contactant le 39 35*, les 24 millions d’adhérents mutualistes qui en bénéficient peuvent poser des questions sur 6 thématiques de santé : le médicament, la santé visuelle, le cancer, les maladies cardiovasculaires, les addictions et le maintien de l’autonomie des personnes âgées ou en situation de handicap.

* Prix d’un appel local à partir d’un poste fixe au tarif défini par l’opérateur de l’appelant, du lundi au vendredi de 9h à 19h.