croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

Homéopathie : ce qui va changer pour les Français

Que va changer la décision du gouvernement de diminuer puis de supprimer le remboursement de l’homéopathie par l’assurance maladie ?

Selon les déclarations de la ministre de la santé et des solidarités, Agnès Buzyn, l’homéopathie sera remboursée à 15 % par l’assurance maladie à partir du 1er janvier 2020 (versus 30 % aujourd’hui), avant de ne plus l’être du tout à partir du 1er janvier 2021.

Les Complémentaires santé vont-elles rembourser l’homéopathie à la place de l’Assurance maladie ?

Les complémentaires santé ne sont pas obligées de rembourser l’homéopathie, au même titre que tous les médicaments qui ne sont remboursés qu’à 30 ou 15 % par l’assurance maladie (ces médicaments étant considérés par le législateur « à service médical rendu faible ou modéré »).

Cependant, aujourd’hui, la plupart des mutuelles proposent à leurs assurés le remboursement de l’homéopathie. Et elles devraient continuer à le faire en 2020. A partir de 2021, certaines mutuelles pourraient proposer à leurs assurés de rembourser l’homéopathie dans le cadre de paniers dits « automédication » ou « médecine douce ». Ces paniers permettent à l’assuré de bénéficier de remboursements dans la limite d’un forfait (quelques dizaines d’euros par an en moyenne).

A combien se chiffre le remboursement actuellement effectué par l’Assurance maladie et les mutuelles ?

En 2018, l’homéopathie a été remboursée par les complémentaires santé et l’assurance maladie à hauteur respectivement de 248 millions d’euros et 127 millions d’euros.