Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

« Trop, c’est trop » : face à des attaques répétées, la Mutualité Française a décidé de porter plainte pour diffamation

Face à des attaques répétées qui portent atteinte au monde mutualiste dans son ensemble, Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, a décidé de porter plainte pour diffamation.

En dépit des récentes attaques inacceptables dont elle a fait l’objet, la Mutualité Française avait choisi jusqu’à présent de ne pas alimenter des polémiques qui ne sont pas à la hauteur des enjeux de l’évolution de notre système de santé. Etienne Caniard estime désormais que "la ligne jaune a été franchie. Trop, c’est trop".

Un responsable d’une organisation de médecins vient en effet d’émettre des propos particulièrement diffamatoires à l’égard de la Mutualité Française, dans le cadre d’une interview accordée au nouvelobs.fr.

Parmi les contre-vérités proférées figure cette phrase : "La Mutualité Française est le plus gros propriétaire viticole de France." Cette affirmation pourrait faire sourire, c’est une évidence, la Mutualité Française ne possède aucun arpent de vigne. Pour autant, de telles affirmations, aussi mensongères soient-elles, peuvent semer le doute. Aussi la Mutualité Française a-t-elle décidé de porter plainte.

Comble de l’ironie, ce responsable, pour étayer sa thèse, cite l’exemple d’une mutuelle d’assurance, n’assurant aucune prestation de santé et ne dépendant pas du Code de la mutualité, mais du Code des assurances. Cette entité ne fait donc pas partie de la Mutualité Française et a été créée en 1935 à… l’initiative d’un syndicat de médecins libéraux et regroupe quasi essentiellement des médecins. "Le ridicule ne tue pas… mais n’exonère pas d’un procès", souligne Etienne Caniard.

Contact presse :
Mutualité Française : Christelle Cros – Tél : 01 40 43 63 26 – christelle.cros@mutualite.fr