croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

La presse mutualiste fête ses 50 ans et retrace la capacité d’innovation et de solidarité des mutuelles

A l’occasion de son cinquantième anniversaire, l’Association de la presse mutualiste présente, jusqu’au 23 avril 2009, une exposition intitulée "50 ans de presse mutualiste" dans le hall de la Mutualité française à Paris. Cette exposition a été inaugurée le 8 avril en présence de Jean-Pierre Davant, président le la Mutualité française, et d’Alain Metternich, président de la Fédération nationale de la presse française. Elle a pour objectif de retracer la capacité d’innovation et de solidarité des mutuelles, thèmes qui seront au cœur du prochain congrès de la Mutualité française. L’inauguration de cette exposition a été l’occasion de primer des articles novateurs pour leur époque et qui ont marqué des jalons dans l’histoire de la Mutualité et de la protection sociale.

Défense de la Sécurité sociale, progrès de la médecine et de la santé publique, analyse des phénomènes de société : à travers plus de 200 articles et "unes" mutualistes, le visiteur retrouve un demi-siècle de mobilisation et d’imagination au service des adhérents des mutuelles.

Pour cet anniversaire, un concours, intitulé "Les châpos de la presse mutualiste", a été organisé. 8 prix, dont 5 décernés par décennie et 3 prix spéciaux, ont été attribués par un jury présidé par Serge Moati, journaliste, producteur et réalisateur de l’émission "Ripostes" sur France 5.

Parmi les textes primés, on trouve notamment un article sur l’orthogénie publié au début des années 60 par la revue de la Mutuelle générale de l’Education nationale (MGEN). Celui-ci ouvre le débat sur le contrôle et la planification des naissances, en abordant notamment les débuts du planning familial. Ce sujet, à l’époque tabou, n’était pas traité par les autres formes de presse.

Les prises de positions de la Mutualité française ont souvent été en avance sur l’actualité, notamment sur la méthadone comme traitement de substitution pour les toxicomanes. Un prix spécial a ainsi été attribué à un article du "Mutualiste Mutualité française Gard" édité par la Mutualité française Gard intitulé "Méthadone : un outil de santé publique".

Autre combat où la Mutualité française a été à l’avant-garde : le développement des médicaments génériques. Les premiers articles paraissent dans la presse mutualiste en 1987. La presse mutualiste est alors vilipendée, notamment par le corps médical. Les mutuelles sont accusées de vouloir tuer la recherche pharmaceutique. Il faudra attendre le début des années 2000 pour que l’utilisation des médicaments génériques commence à rentrer dans les mœurs.

A propos de la presse mutualiste
L’Association nationale de la presse mutualiste a été créée en 1959. La presse mutualiste représente plus de 100 revues, en grande majorité trimestrielles. Le tirage global au numéro atteint plus de 17,5 millions d’exemplaires, soit plus de 78 millions d’exemplaires diffusés chaque année.

A propos de la Mutualité française
Présidée par Jean-Pierre Davant, la Mutualité française fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France. 6 Français sur 10 sont protégés par une mutuelle de la Mutualité française, soit près de 38 millions de personnes et quelque 18 millions d’adhérents.

Organismes à but non lucratif, ne pratiquant pas la sélection des risques et régis par le code de la Mutualité, les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale.

Les mutuelles disposent également d’un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers leurs 2 200 services de soins et d’accompagnement mutualistes : hôpitaux, cliniques, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc.

La Mutualité française contribue aussi à la prévention et à la promotion de la santé à travers son réseau d’unions régionales, d’unions départementales et ses services de soins et d’accompagnement.