croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

La Mutualité Française organise, du 9 mars au 12 juin prochains, 14 réunions interrégionales consacrées au parcours de santé mutualiste

Jean-Pierre Davant, Président de la Mutualité Française, animera, du 9 mars au 12 juin prochains, une série de 14 réunions interrégionales* consacrées au parcours de santé mutualiste. L’objectif est d’échanger localement avec l’ensemble des acteurs concernés par le parcours de santé mutualiste : des patients adhérents mutualistes, les représentants régionaux du monde médical et les responsables du mouvement mutualiste.

Ces interrégionales seront toutes organisées selon un même fil conducteur.

Le matin, une première rencontre réunira une vingtaine d’adhérents mutualistes, patients, qui sont ou ont été confrontés à l’une des quatre premières thématiques du parcours de santé mutualiste : cancer, addictions, maladies cardio-vasculaires et dépendance. Elle permettra aux adhérents d’exprimer les difficultés qu’ils ont rencontrées dans la prise en charge de ces pathologies et de formuler leurs attentes vis-à-vis de leurs mutuelles.

Le déjeuner sera l’occasion pour Jean-Pierre Davant d’entamer le dialogue avec des représentants du monde médical ou sanitaire. Il pourra s’agir notamment de représentants des Unions régionales des médecins libéraux (URML). L’objectif est de les associer à la démarche engagée avec le parcours de santé mutualiste, qui vise principalement à orienter les adhérents vers des soins de qualité.

L’après-midi sera spécifiquement consacrée aux échanges entre responsables mutualistes sur la mise en place du parcours de santé mutualiste.

* Le 9 mars à Blois, le 16 mars à Lille, le 26 mars à Lyon, le 5 avril à Marseille, le 12 avril à Bordeaux, le 13 avril à Toulouse, le 20 avril à Rouen, le 26 avril à Paris, le 3 mai à Nancy, le 4 mai à Dijon, le 11 mai à Rennes, le 21 mai à Fort-de-France, le 1er juin à Clermont-Ferrand et le 12 juin à Saint-Denis de La Réunion.

A propos du parcours de santé mutualiste
Pour continuer à défendre l’accès de tous à des soins de qualité, la Mutualité Française a décidé, lors de son congrès de Lyon en juin 2006, de s’engager dans une nouvelle stratégie, celle du parcours de santé mutualiste.

Le parcours de santé mutualiste, c’est une démarche de l’ensemble des mutuelles pour permettre à tous les mutualistes qui le souhaiteront d’accéder, chaque fois que nécessaire, au meilleur des connaissances, des techniques et des soins. Il s’agit d’inscrire cette recherche de la qualité dans un processus de santé afin de l’étendre à tous les domaines : la prévention, le dépistage, le diagnostic, les soins curatifs et l’accompagnement de la personne malade ou en situation de handicap et de sa famille.

La mise en place du parcours de santé mutualiste nécessitera plusieurs années. Les premiers thèmes abordés seront la prévention et la prise en charge du cancer, des pathologies cardio-vasculaires, de la dépendance et des addictions.

A propos de la Mutualité Française

Présidée par Jean-Pierre Davant, la Mutualité Française fédère la quasi totalité des mutuelles santé en France. 6 Français sur 10 sont protégés par une mutuelle de la Mutualité Française, soit près de 38 millions de personnes et quelque 18 millions d’adhérents.

Organismes à but non lucratif, ne pratiquant pas la sélection des risques et régis par le code de la Mutualité, les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale.

Les mutuelles disposent également d’un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers leurs 2.000 services de soins et d’accompagnement mutualistes : hôpitaux, cliniques, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc.

La Mutualité Française contribue aussi à la prévention et à la promotion de la santé à travers son réseau d’unions régionales, d’unions départementales et ses services de soins et d’accompagnement.