croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

La Mutualité Française lance « Innovation domicile », une alternative à l’Ehpad

3 des 11 expérimentations de la Mutualité Française sont lancées. Il s’agit de permettre à des personnes âgées en perte d’autonomie de rester le plus longtemps possible à leur domicile en leur proposant des services équivalents à ceux d’un Ehpad dans un environnement sécurisé. Découverte de cette initiative mutualiste.

Le contexte

En septembre 2020, la Mutualité Française, avec la Croix Rouge et le groupe Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve, a été autorisée à expérimenter des dispositifs de soutien renforcé à domicile pour des personnes âgées en perte d’autonomie qui souhaitent continuer à vivre chez elles.

L’objectif

Offrir une alternative à l’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et prévenir l’aggravation de la perte d’autonomie des personnes âgées.

Ces expérimentations ont pour but de structurer de nouvelles organisations territoriales, de regrouper des services pour développer le concept "d’Ehpad hors les murs".

Un label

Pour promouvoir et valoriser ces dispositifs, la Mutualité Française a créé le label "Innovation domicile".

Les chiffres clés

  • 9 groupements soutiennent ces 11 expérimentations
  • elles sont portées par 6 Ehpad, 4 Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et par un consortium d’acteurs piloté par le Centre d’expertise national des technologies de l’information et de la communication pour l’autonomie (CENTICH).
  • les expérimentations seront réalisées sur 3 ans, dans 8 régions
  • 274 seniors en perte d’autonomie à domicile seront accompagnés.

Un facilitateur : l’article 51 du PLFSS 2018

Cette expérimentation nationale est réalisée dans le cadre de l’article 51 du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2018. Il permet d’expérimenter de nouvelles organisations dans le domaine de la santé reposant sur des modes de financement inédits.

Un triptyque essentiel

Cette expérimentation nationale repose sur trois piliers :

  • un référent, un "coordonnateur autonomie" d’un Ehpad ou d’un SSIAD mutualiste ; Il coordonne les services dont a besoin la personne âgée à son domicile. Il maintient également le lien social et il apporte son soutien aux aidants
  • l’expertise gériatrique de l’Ehpad ou du SSIAD en lien avec les acteurs sociaux, médico-sociaux et sanitaire de son territoire
  • la sécurisation du domicile de la personne âgée (pack domotique, assistance 7j/7, 24h/24, astreinte de nuit et gestion des urgences)

L’expérimentation du CENTICH à Angers

La première expérimentation a été lancée début 2021. Elle est initiée par le Centre d’expertise national des technologies de l’information et de la communication pour l’autonomie (CENTICH) – groupe VYV.

Ce centre rend accessible, aux personnes âgées, les technologies pour communiquer, informer, se déplacer, se soigner, sécuriser son environnement, coordonner l’intervention des aidants et celle des services à domicile, pour vivre et vieillir chez soi en toute autonomie.

30 personnes âgées sur le territoire d’Angers devraient participer à cette expérimentation.

Ce dispositif repose sur un consortium de compétences composé par :

  • le bailleur social Soclova
  • 3 Services polyvalents d’aides et de soins à domicile (SPASAD)
  • 8 Ehpad à but non lucratifs
  • le CHU d’Angers, la Maison de l’Autonomie (MDA) et le CENTICH.

Guénaëlle Haumesser, Directrice adjointe de la Direction de l’offre de soins, de l’autonomie et des parcours (DOSAP) à la FNMF présente cette expérimentation.

Durée : 1'20''

A Nice, une autre expérimentation a été lancée en mars 2021 par la Mutualité Française PACA SSAM. Ce projet est porté par un Ehpad : l’Institut Claude Pompidou.

Enfin, la 3ème expérimentation en cours est pilotée par l’Ehpad Résidence de l’Arche de Charvieu Chavagneux, géré par la Mutualité Française Isère SSAM.

 D’ici juin 2021, la Mutualité Française devrait avoir débuté l’ensemble de ses 11 expérimentations.

Lire le communiqué de presse et voir la carte de France des 11 expérimentations mutualistes.