croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Dénutrition : la Mutualité Française se mobilise

En France, la dénutrition touche 2 millions de personnes. Adultes et enfants hospitalisés, personnes âgées, malades… Tous les âges sont concernés par cette maladie. Aussi, pour sensibiliser le grand public et les professionnels du secteur médical et médico-social, la Mutualité Française est partenaire de la première Semaine nationale de la dénutrition qui se déroule du 12 au 19 novembre 2020. Son implication est double. Elle a contribué à l’élaboration et à la diffusion des outils de communication et une centaine d’actions de sensibilisation seront menées directement par ses établissements.

Un patient hospitalisé sur trois, un malade atteint du cancer sur deux, près de 700 000 personnes âgées à domicile ou en Ehpad… La dénutrition reste un phénomène d’ampleur en France. Pour lutter contre cette maladie, le Collectif de lutte contre la dénutrition se mobilise en organisant pour la première fois un événement majeur : la Semaine nationale de la dénutrition. Une semaine pour sensibiliser les citoyens et les professionnels sur les risques liés à cette maladie silencieuse, sur les moyens de la prévenir et de la traiter.

Cet événement est organisé en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la Santé, le Plan national nutrition santé (PNNS) et la Mutualité Française. Dans le cadre de cette collaboration, des mutuelles et des Unions Régionales participent à cet événement en proposant une centaine d’actions de sensibilisation et de prévention* sur tout le territoire.

Informer et sensibiliser

A Saint-Etienne, une diététicienne invitée par un centre de soins de suite et de réadaptation (SSR) d’Aésio va sensibiliser le personnel sur les bonnes pratiques en matière de nutrition des patients. De son côté, le Médipôle de Lyon-Villeurbanne tient un stand afin d’informer les patients, les aidants, et le personnel soignant sur les enjeux de la dénutrition. Initiative identique à Marseille où le centre de santé polyvalent géré par Oxance présente les causes et les facteurs de risques liés à cette maladie.

L’Union Régionale mutualiste du Pays de la Loire a réalisé une vidéo pour valoriser le guide « Révolution mixée ». Elle organise également des séances de sensibilisation à destination des résidents et des professionnels de ses structures pour personnes âgées. C’est le cas aussi de la MGEN, qui organise une journée de sensibilisation dans plusieurs de ses établissements.

A Saint-Nazaire, la clinique mutualiste de l’Estuaire gérée par Hospi Grand Ouest propose notamment une permanence tenue par le service diététique sur une demi-journée, visant à promouvoir le dépistage de la dénutrition en proposant une pesée et un test pour mesurer la force de préhension de la main. Pour sa part, l’union régionale mutualiste du Centre propose une formation sur la dénutrition à destination des professionnels de santé des Ehpad. Loin d’être exhaustifs, ces quelques exemples témoignent de la mobilisation des mutuelles sur cette maladie encore trop méconnue.

 

* Sous réserve de leur mise en œuvre effective dans le respect des règles de confinement liées à la Covid-19

 

Le site du Collectif de lutte contre la dénutrition

 

Les vidéos et le flyer sur la dénutrition