croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

COVID-19 : les solidarités en action

Durant la crise sanitaire, la solidarité a pris de multiples formes. Des initiatives inattendues et spontanées ont vu le jour au gré des besoins, des envies ou de la nécessité de partager des expériences communes pour mieux traverser cette période difficile. Dans ce foisonnement d’initiatives, les mutuelles aussi ont répondu présent et pris toute leur place.

Mise à disposition de praticiens, d’infirmiers ou d’aides-soignants en renfort de centres hospitaliers, prêts ou dons de matériels, livraison de médicaments à domicile par des pharmacies mutualistes, soutien aux plus fragiles… En première ligne dès le début de l’épidémie, les mutuelles ont bien sûr assuré leur rôle. Elles ont également pris l’initiative, parfois au-delà de leur cœur de métier, pour répondre à l’exigence de solidarité, de venir en aide aux personnes les plus en difficultés.

Focus sur l’initiative solidaire menée par Solimut avec le Secours Populaire Français

« La crise sanitaire a agi comme un révélateur des difficultés sociales et économiques rencontrées par une partie de la population », explique Pierre Méry, responsable du service des actions solidaires de Solimut. Alertée par le Secours Populaire Français – partenaire de longue date de la mutuelle – sur la très forte augmentation de la fréquentation de ses antennes, Solimut a choisi d’apporter son soutien à l’association en proposant une action originale. « Nous lui avons proposé de collecter des produits d’hygiène de première nécessité afin qu’ils soient remis aux personnes fréquentant les points de distribution de l’association ». Pour cela une vaste opération logistique a été déployée. Tout d’abord, Solimut s’est tournée vers le réseau de pharmacies des Mutuelles de France et a pu ainsi passer commande auprès de grossistes pour se procurer les produits nécessaires. Résultat : 9000 savons, 4500 paquets de serviettes hygiéniques, 4500 tubes de dentifrice et autant de brosses à dents ont été collectés.

Répondre à « l’urgence durable »

Une fois la collecte effectuée, Solimut a lancé un appel à ses salariés et aux militants volontaires pour assurer le transport sur les lieux de distribution préalablement définis avec le Secours Populaire. Du Jura à l’Ardèche en passant par Paris, la banlieue parisienne, l’Isère, la Bourgogne, l’Ain, le Var, le Jura, les Alpes-Maritimes et les quartiers nord de Marseille, les bénévoles ont sillonné les routes de France. « A titre personnel, j’ai effectué plus de 5000 km en quinze jours durant la période de confinement ! », précise Pierre Méry. Mais ce n’est pas tout… Les livraisons se sont également déroulées dans les CCAS de plusieurs communes titulaires d’un « contrat collectif commune » souscrit auprès de Solimut. Au-delà de cette action menée au cœur de la crise sanitaire, Solimut compte poursuivre cette opération aux côtés du Secours Populaire. « Avec les difficultés économiques et sociales consécutives à la crise sanitaire, nous entrons dans une période ‘’d’urgence durable’’ qui nécessite un accompagnement renforcé dans la durée », conclut Pierre Méry.

Opération « visière pour tous » dans les Landes

De la rencontre entre un réseau de « makers » amateurs, passionnés par l’impression 3D et La Mutualité Française Landes, une initiative solidaire a vu le jour. Les premiers ont décidé de se lancer dans la fabrication de visière de protection pour le personnel médical et médico-social. La seconde a choisi de soutenir l’opération en lui donnant une dimension départementale. Aussi, pour accroître la capacité de production, la Mutualité Landes a investi dans l’achat de matériel. « Nous avons acheté six imprimantes 3D que nous avons installées dans l’un de nos locaux et 400 kg de consommables », explique Dominique Savary, Président de la Mutualité Française Landes. Au-delà de l’achat de matériel, cette dernière a assuré la livraison des visières dans tout le département, pour couvrir l’ensemble des besoins : ses propres établissements et services, bien sûr, mais également les hôpitaux locaux, les Ehpad non mutualistes, les CCAS et les services de soins à domicile. Au total, 18000 visières conformes à la réglementation ont été fabriquées.

Découvrir la vidéo

Des mutuelles engagées sur tout le territoire : des exemples à retrouver en vidéo

VYV3 Pays de la Loire mobilise son personnel

Confronté à la fermeture de certains de ses établissements accueillant des enfants durant la crise Covid-19, le groupe a donné la possibilité aux salariés concernés de venir renforcer les équipes sur d’autres structures. Au total, 60 salariés se sont portés volontaires pour prêter main forte à leurs collègues travaillant en Ehpad.

A Nice, le Samu social renforce son action auprès des sans abris

La crise sanitaire fragilise aussi les sans-abris. Isolement accru, précarité, difficulté de faire la manche en raison du confinement… Autant de situations qui rendent la période particulièrement difficile à traverser.

 

Pascal Clouet