Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

Promotion de l’activité physique ou sportive pour la santé : la Mutualité Française crée l’Institut sport santé pour permettre l’accès à la pratique d’une activité physique ou sportive adaptée et régulière

Conformément aux résolutions du congrès de Bordeaux de juin 2009 et au discours de Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité Française, portant sur l’intérêt de créer un lien plus fort entre le monde de la santé et celui du sport, a été créé, le 3 septembre dernier, l’Institut sport santé dont l’objectif est de promouvoir auprès de la population les bienfaits de la pratique d’une activité physique et sportive adaptée et régulière sur la santé.*

Ce même jour, Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité Française, a été élu président de l’Institut sport santé. Thierry Baudet, président de la Mutuelle générale de l’éducation nationale et Isabelle Spitzbarth, directrice générale de la Mutuelle des sportifs, ont été élus vice-présidents.

Opérationnel en octobre 2010, l’Institut sport santé accomplira plusieurs missions en lien avec les professionnels de santé, les réseaux de santé, les associations de patients, le monde de l’entreprise et du sport.

  • La conception de programmes de prévention favorisant la pratique d’une activité physique ou sportive régulière et adaptée à l’attention de diverses populations. Ces programmes seront proposés notamment aux mutuelles, aux entreprises ou aux professionnels de santé qui les relayeront auprès de leurs publics, adhérents mutualistes, salariés, patients, etc.
  • La formation des professionnels de santé, notamment les médecins généralistes ou les infirmières, des professionnels du sport tels que les éducateurs sportifs dans les clubs de sport et des formateurs dans les entreprises, à la mise en place des programmes de prévention encourageant la pratique d’une activité physique ou sportive régulière et adaptée à leurs publics.

Les bénéfices de la pratique d’une activité physique et sportive régulière sur la santé ne sont plus à démontrer. En effet, associée à une alimentation équilibrée, la pratique d’une activité physique et sportive régulière permet notamment de lutter contre l’obésité, de prévenir l’apparition de maladies chroniques telles que le diabète, l’hypertension artérielle ou les pathologies cardiaques et d’apporter un bénéfice thérapeutique aux malades.

Acteur de santé reconnu, la Mutualité Française est engagée dans la promotion de l’activité physique et sportive pour la santé, notamment dans les collèges à travers un programme innovant qui vise à encourager la pratique quotidienne de l’activité physique et sportive pour prévenir l’obésité infantile : "Bouge…, une priorité pour ta santé". Pour la Mutualité Française, l’incitation à la pratique régulière d’une activité physique et sportive est un enjeu majeur de santé publique. Elle considère que c’est par la prévention et l’éducation pour la santé, qu’il sera possible de contribuer à retarder, voir éviter, l’entrée de nos concitoyens dans les maladies les plus graves.

Rappelons que selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), chaque année, la sédentarité est à l’origine de 2 millions de décès dans le monde. L’obésité continue à progresser en France, où l’on dénombre 6,5 millions d’obèses parmi les adultes, soit 3 millions de plus qu’il y a douze ans. La France compterait aujourd’hui plus de 20 millions de personnes en surpoids ou obèses.

* Les organismes fondateurs : la Fédération nationale de la Mutualité Française, la Fédération des mutuelles de France (FMF), Harmonies mutuelles, la Matmut mutualité, la Mutuelle générale de l’économie, des finances et de l’industrie (MGEFI), la Mutuelle générale de l’éducation nationale (Mgen), la Mutuelle des sportifs, Radiance, Santévie et l’Union nationale de la prévoyance de la Mutualité Française (UNPMF).

A propos de la Mutualité Française
Présidée par Jean-Pierre Davant, la Mutualité Française fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, soit près de 700. Six Français sur dix sont protégés par une mutuelle de la Mutualité Française, soit près de 38 millions de personnes et quelque 18 millions d’adhérents.

Organismes à but non lucratif, ne pratiquant pas la sélection des risques et régis par le code de la Mutualité, les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale.

Les mutuelles disposent également d’un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers près de 2.400 services de soins et d’accompagnement mutualistes : établissements hospitaliers, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc.

La Mutualité Française contribue aussi à la prévention et à la promotion de la santé à travers son réseau d’unions régionales et ses services de soins et d’accompagnement.

Pour accompagner les adhérents des mutuelles tout au long de leur vie pour tous leurs problèmes de santé, la Mutualité Française a créé Priorité santé mutualiste. Il s’agit d’un service d’information, d’aide à l’orientation et de soutien sur des questions de santé. En contactant le 39 35*, les 25 millions d’adhérents mutualistes qui en bénéficient peuvent poser des questions sur 6 thématiques de santé : le médicament, la santé visuelle, le cancer, les maladies cardiovasculaires, les addictions et le maintien de l’autonomie des personnes âgées ou en situation de handicap.

* Prix d’un appel local à partir d’un poste fixe au tarif défini par l’opérateur de l’appelant, du lundi au vendredi de 9h à 19h.