croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Salle de presse

Célia Faure

T : 01 40 43 23 25
P : 06 13 55 26 81

celia.faure@mutualite.fr

Lutte contre le Covid : la Mutualité Française approuve les mesures annoncées par Emmanuel Macron

La Mutualité Française, très engagée dans la campagne vaccinale, approuve l’obligation vaccinale pour les soignants et pour les personnels en contact des personnes fragiles ainsi que l’extension du pass sanitaire annoncées par le président de la République hier soir.

« Alors que la progression du variant Delta fait craindre une 4e vague de Covid-19, nous attendions des mesures fortes et à la hauteur de l’enjeu », explique Daniel Havis, Vice-Président délégué de la Mutualité Française. « Si convaincre et accompagner les Français à se faire vacciner demeure une priorité, l’obligation vaccinale des soignants, que nous avions appelée de nos vœux, ainsi que l’extension du pass sanitaire dès le 21 juillet sont des décisions que nous approuvons. Nos mutuelles continueront à se mobiliser au quotidien dans les territoires afin de permettre à chacun d’avoir accès au vaccin qui reste la meilleure des protections contre le virus. »

Par ailleurs, Emmanuel Macron a annoncé « une grande ambition humaniste pour l’autonomie, un accompagnement renforcé pour le maintien à domicile, des maisons de retraite modernisées » pour « nos aînés et nos concitoyens en situation de handicap ». La Mutualité Française se félicite de ces déclarations concernant le projet de réforme de la prise en charge de la perte d’autonomie. « Nous avons travaillé sur ce sujet de préoccupation pour les Français et nous sommes prêts à contribuer utilement à cette réforme majeure, sur le métier depuis bien trop longtemps », explique Daniel Havis.

Télécharger le communiqué de presse au format PDF

À propos de la Mutualité Française

Présidée par Thierry Beaudet et Daniel Havis, la Mutualité Française fédère la quasi-totalité des mutuelles en France. Elle représente 518 mutuelles dans toute leur diversité : des complémentaires santé qui remboursent les dépenses des patients, des mutuelles couvrant les risques de prévoyance et de retraite mais aussi des établissements hospitaliers, des services dédiés à la petite enfance et des crèches, des centres dentaires, des centres spécialisés en audition et optique, des structures et services tournés vers les personnes en situation de handicap ou les personnes âgées.

Les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale. Avec leurs 2 800 services de soins et d’accompagnement, elles jouent un rôle majeur pour l’accès aux soins, dans les territoires, à un tarif maîtrisé. Elles sont aussi le 1er acteur privé de prévention santé avec plus de 8 000 actions déployées chaque année dans toutes les régions.

Plus d’un Français sur deux est protégé par une mutuelle, soit 35 millions de personnes.

Les mutuelles sont des sociétés de personnes à but non lucratif : elles ne versent pas de dividendes et l’intégralité de leurs bénéfices est investie en faveur de leurs adhérents. Régies par le code de la Mutualité, elles ne pratiquent pas la sélection des risques.

Présidées par des militants mutualistes élus, les mutuelles représentent également un mouvement social et démocratique, engagé en faveur de l’accès aux soins du plus grand nombre.