croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Salle de presse

Melody Tonolli

T : 01 40 43 30 53

melody.tonolli@mutualite.fr

Coronavirus : la Mutualité Française se mobilise

Dans la continuité des mesures annoncées par le président de la République, en lien constant avec le ministère des Solidarités et de la Santé et les établissements mutualistes, premier réseau sanitaire et social à but non lucratif de France, la Mutualité Française s’engage pleinement pour faire face à la crise sanitaire que traverse notre pays. Notre priorité est de tout mettre en œuvre pour protéger les publics les plus vulnérables et leur famille.
L’ensemble de la communauté mutualiste, les militants, les salariés et les professionnels de santé, seront au rendez-vous de l’appel à la solidarité exprimé par le Président de la République.

L’engagement du Mouvement mutualiste face à la crise sanitaire

Thierry Beaudet, Président de la Mutualité Française : « Les adhérents, salariés et professionnels de santé mutualistes sont et seront présents dans cette période, fidèles aux valeurs de solidarité et de fraternité de notre mouvement. Tous les soignants mutualistes sont mobilisés sur le terrain pour faire face à cette crise exceptionnelle. »
« Forts de notre expérience et nos convictions, nous sommes prêts à répondre à l’appel du président de la République. J’appelle les salariés et les militants à être des acteurs de la solidarité et de l’entraide du quotidien. Prendre soin de son entourage, comme faire les courses d’un voisin-e fragile ou isolé-e est une action concrète que j’encourage. ».

Protéger les plus vulnérables en priorité

La Mutualité Française accompagne ses 2 800 établissements et services de soins et en particulier les structures et services accueillant des personnes âgées, et des personnes en situation de handicap, afin de les aider dans la gestion de l’épidémie et les informer sur les recommandations, informations et conduites à tenir.

Toutes les consignes spécifiques du ministère des Solidarités et de la Santé, avec qui nous travaillons en étroite collaboration, sont relayées auprès des établissements mutualistes. La Mutualité Française a réuni dès le début de cette crise sanitaire les représentants gestionnaires des 221 Ehpad mutualistes afin de disposer d’une vision précise de la situation dans les différentes régions. Ce groupe de contact permet aux établissements et services mutualistes accueillant des personnes âgées et des personnes en situation de handicap d’échanger afin de gérer au mieux cette situation de crise sanitaire et passer en niveau 3.

Concernant les établissements d’accueil du jeune enfant, la Mutualité Française est en relation avec la Caisse nationale des Allocations familiales et le ministère afin de gérer avec les gestionnaires de ces structures la fermeture jusqu’à nouvel ordre annoncée par le président de la République.

La Mutualité Française a également mis en place un dispositif spécifique pour les mutuelles, qui emploient 75 000 personnes (équivalent temps plein) et reçoivent du public dans leurs agences, et les unions régionales afin de partager les actions mises en œuvre et les recommandations destinées aux adhérents et aux salariés. L’ensemble du mouvement mutualiste s’engage et se mobilise pour affronter cette situation sans précédent.

Garantir aux professionnels de santé les meilleures conditions de travail

La Mutualité Française est également particulièrement attentive à ce que les professionnels de santé travaillant dans ses 2 800 établissements et services de soins disposent des moyens nécessaires pour exercer dans les meilleures conditions, et en toute sécurité, leur métier.

La Mutualité Française relaie lors des réunions hebdomadaires au Ministère de la santé les préoccupations et les difficultés rencontrées sur le terrain.

Télécharger le communiqué de presse en PDF.

À propos de la Mutualité Française

Présidée par Thierry Beaudet, la Mutualité Française fédère la quasi-totalité des mutuelles en France. Elle représente 540 mutuelles dans toute leur diversité : des complémentaires santé qui remboursent les dépenses des patients, mais aussi des établissements hospitaliers, des services dédiés à la petite enfance et des crèches, des centres dentaires, des centres spécialisés en audition et optique, des structures et services tournés vers les personnes en situation de handicap ou les personnes âgées.

Les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale. Avec leurs 2 800 services de soins et d’accompagnement, elles jouent un rôle majeur pour l’accès aux soins, dans les territoires, à un tarif maîtrisé. Elles sont aussi le 1er acteur privé de prévention santé avec plus de 8 000 actions déployées chaque année dans toutes les régions.

Plus d’un Français sur deux est protégé par une mutuelle, soit 35 millions de personnes.

Les mutuelles sont des sociétés de personnes à but non lucratif : elles ne versent pas de dividendes et l’intégralité de leurs bénéfices est investie en faveur de leurs adhérents. Régies par le code de la Mutualité, elles ne pratiquent pas la sélection des risques.

Présidées par des militants mutualistes élus, les mutuelles représentent également un mouvement social et démocratique, engagé en faveur de l’accès aux soins du plus grand nombre.