croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

Premier forum pharmaceutique européen : la Mutualité Française très préoccupée par les discussions au sein du groupe « information des patients »

Jean-Pierre Davant, Président de la Mutualité Française, déclare être très préoccupé par l’évolution des discussions au sein du groupe "information des patients" du forum pharmaceutique organisé par la Commission européenne et qui s’est réuni pour la première fois le 29 septembre dernier à Bruxelles.

Jean-Pierre Davant souhaite alerter les pouvoirs publics sur le fait que l’objectif initial et pertinent d’amélioration de l’information pour les patients s’est transformé en un objectif plus contestable qui vise à autoriser l’information directe de l’industrie pharmaceutique vers les patients pour les médicaments qu’elle commercialise. Or, autoriser l’industrie à jouer un rôle prépondérant dans la production, l’élaboration et la diffusion aux patients d’une information non obligatoire sur ses médicaments constituerait la première étape d’une refonte de l’interdiction de la publicité directe au grand public : tentative pourtant rejetée en 2004 par le Parlement européen.

La Mutualité Française rappelle que le défi de l’information des patients consiste à encourager un comportement responsable en matière de santé. Pour aider les patients à déceler les informations fiables, objectives, dénuées de tout intérêt commercial dans le labyrinthe actuel d'informations disponibles, il est primordial de leur fournir des outils adaptés.

Au lieu de créer une stratégie de contournement de l’interdiction de faire de la publicité sur les médicaments soumis à prescription auprès du grand public, la Mutualité Française invite et encourage les laboratoires, en collaboration avec les autorités de santé nationales, à améliorer l’information obligatoire qui doit figurer sur les notices et conditionnements des médicaments, information actuellement difficilement compréhensible par le grand public.

La Mutualité Française tient également à préciser qu’elle se réjouit de la mise en place de ce premier forum pharmaceutique qui pourrait permettre à l’Europe de progresser sur le sujet si sensible et central de la politique du médicament. Elle souscrit donc à ses objectifs qui consistent à garantir un large accès aux médicaments, à faire en sorte que les médicaments soient sûrs et efficaces et à améliorer la qualité et la diffusion de l’information aux citoyens.
La Mutualité Française est représentée dans les trois groupes du forum pharmaceutique portant sur l’information patients, le prix européen et l’efficacité relative par l’Association Internationale de la Mutualité (AIM).

 

La Mutualité Française
Avec quelques 18 millions d’adhérents, la Mutualité Française représente près de 38 millions de personnes protégées par une mutuelle régie par le code de la Mutualité, soit 6 Français sur 10. Les mutuelles fédérées par la Mutualité Française interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale. Elles exercent également une réelle action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers leurs 2000 services de soins et d’accompagnement mutualistes : cliniques, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc. La Mutualité Française contribue aussi à la prévention et à la promotion de la santé à travers son réseau d’unions régionales, d’unions départementales et ses services de soins et d’accompagnement.