Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

La Mutualité française annonce la création d’un fonds de développement hospitalier mutualiste dans le cadre du GHMF (Groupe hospitalier de la Mutualité française)

A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui à Paris, Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité française et président du conseil de surveillance du GHMF (Groupe hospitalier de la Mutualité française), a annoncé la création d’un fonds de développement hospitalier mutualiste. Celui-ci doit permettre dans un avenir proche de favoriser l’acquisition de nouveaux établissements de santé en France par le Groupe hospitalier de la Mutualité française.

Premier réseau privé non lucratif à capitaux français, le Groupe hospitalier de la Mutualité française, crée en 2007, compte 29 établissements MCO (médecine-chirurgie-obstétrique), soit 3 500 lits et places. Il emploie 1.000 médecins salariés et libéraux et 6.000 personnels non médicaux. Il représente 615 millions (en 2007) de chiffre d’affaires cumulé.

Le Groupe hospitalier de la Mutualité française a vocation à regrouper l’ensemble des établissements gérés par des mutuelles de la Mutualité française. En 2009, les autres établissements de santé mutualistes SSR (soins de suite et de réadaptation), HAD (hospitalisation à domicile) et de santé mentale, vont rejoindre le Groupe hospitalier de la Mutualité française, formant ainsi un ensemble de 80 établissements sur l’ensemble du territoire, et pesant 850 millions d’euros de chiffre d’affaires consolidé.

Le Groupe hospitalier de la Mutualité française poursuit quatre objectifs :

- promouvoir une hospitalisation de grande qualité, accessible à tous, avec un reste à charge le plus bas possible pour les patients,

- favoriser une politique commune de ses établissements dans le cadre de Priorité santé mutualiste : ensemble de services de prévention, d’information, d’orientation et d’accompagnement proposés aux adhérents mutualistes à tous les moments de la vie : avant, pendant et après une maladie,

- améliorer les performances des établissements pour assurer leur équilibre économique, notamment en identifiant des actions pour réduire les coûts comme la signature de contrats groupe ou la négociation avec les centrales d’achats, ou encore en facilitant les synergies de moyens, d’expertises et d’innovations pour accroître la productivité,

- permettre le développement du réseau, notamment en s’appuyant sur le fonds de développement hospitalier mutualiste.

La création de ce fonds de développement illustre la volonté de la Mutualité française de développer le réseau du Groupe hospitalier de la Mutualité française sur l’ensemble du territoire. Les mutuelles vont ainsi accroître leur expertise dans le domaine médical et augmenter leur participation à la régulation des dépenses de santé.

A propos de la Mutualité française

Présidée par Jean-Pierre Davant, la Mutualité française fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France. 6 Français sur 10 sont protégés par une mutuelle de la Mutualité française, soit près de 38 millions de personnes et quelque 18 millions d’adhérents.

Organismes à but non lucratif, ne pratiquant pas la sélection des risques et régis par le code de la Mutualité, les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale.

Les mutuelles disposent également d’un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers leurs 2.200 services de soins et d’accompagnement mutualistes : hôpitaux, cliniques, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc.

La Mutualité française contribue aussi à la prévention et à la promotion de la santé à travers son réseau d’unions régionales, d’unions départementales et ses services de soins et d’accompagnement.