Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

Jean-Martin Cohen Solal est nommé directeur général de la Mutualité Française

Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité Française, vient de confier, à compter du 1er octobre 2009, le poste de directeur général de la Mutualité Française au Dr Jean-Martin Cohen Solal.

Jean-Martin Cohen Solal succède à Daniel Lenoir, nommé aujourd’hui en Conseil des ministres à la direction de l’agence régionale de santé (ARS) du Nord-Pas-de-Calais, et qui occupait cette fonction depuis le 1er janvier 2005.

Agé de 59 ans, Jean-Martin Cohen Solal est médecin généraliste depuis 1977. Il a suivi, après ses études de médecine à Paris Necker, le DESS d’économie de la santé à l’université de Paris dauphine, l’une des premières formations dans ce domaine.

Il a été délégué général du Comité français d’éducation pour la santé (devenu depuis l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé - Inpes). Il est notamment à l’origine de la campagne "Un verre ça va, trois verres bonjour les dégâts". Il a également occupé des responsabilités dans le cabinet de plusieurs ministres de la santé et dirigé plusieurs agences de conseil spécialisées dans la santé. Il a rejoint la Mutualité Française en 1996 comme directeur de la communication et de l’information, auprès de son président Jean-Pierre Davant, avant d’être nommé, en 2006, directeur général adjoint.

Par ailleurs, il a notamment participé à la fondation de l’organisation humanitaire Action contre la faim, été expert auprès de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) pour l’information du public et l’éducation pour la santé. Il est également chargé d’enseignement à l’Institut d’études politiques de Paris.

A propos de la Mutualité Française
Présidée par Jean-Pierre Davant, la Mutualité Française fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, environ 800. 6 Français sur 10 sont protégés par une mutuelle de la Mutualité Française, soit près de 38 millions de personnes et quelque 18 millions d’adhérents.

Organismes à but non lucratif, ne pratiquant pas la sélection des risques et régis par le code de la Mutualité, les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale.

Les mutuelles disposent également d’un réel savoir-faire médical et exercent une action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers leurs 2 300 services de soins et d’accompagnement mutualistes : établissements hospitaliers, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, établissements pour la petite enfance, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc.

La Mutualité Française contribue aussi à la prévention et à la promotion de la santé à travers son réseau d’unions régionales et ses services de soins et d’accompagnement.