croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Thierry Beaudet : renforcer la place de la société civile au Cese

Thierry Beaudet, président du groupe de la Mutualité au Cese, président du groupe MGEN et vice-président de la FNMF.

Pour Thierry Beaudet, président du groupe de la Mutualité au Conseil économique, social et environnemental (Cese), il est essentiel de renforcer la dimension collective de cette assemblée en y confortant le rôle de la société civile organisée qui la compose.

Vous êtes président du groupe de la Mutualité au Cese. Quel bilan tirez-vous de l'activité du groupe au cours de cette mandature?

Thierry Beaudet – Je crois pouvoir dire que nous avons été très actifs.  Composé de Pascale Vion, Jean-Pierre Davant, Gérard Andreck – nommé au titre de l'économie solidaire et rattaché au groupe de la Mutualité – et moi-même, le groupe a fait entendre sa voix sur la quasi-totalité des avis étudiés au Cese au cours de la mandature.

Au titre de la délégation aux droits des Femmes et à l'égalité, Pascale Vion a été désignée rapporteure de l'étude "Combattre toutes les violences faites aux femmes, des plus visibles aux plus insidieuses". Pour ma part, j'ai été désigné rapporteur de l'avis "La place des dispositifs médicaux dans la stratégie nationale de santé" au nom de la section des Affaires sociales et de la santé, en étroite collaboration avec Edouard Couty, personnalité associée, conseiller maître honoraire à la Cour des Comptes.

En amont de la saisine sur le projet de loi ESS, un intergroupe a été créé en 2012 au sein du CESE. Ce groupe s'est-il dissous après l'adoption de la loi ?

Thierry Beaudet – Pas du tout ! Nous avons décidé de faire vivre l'intergroupe ESS dans la durée. Il s'est réuni à 19 reprises autour du projet de loi ESS, mais aussi sur des sujets propres au Cese (gouvernance, projets d'avis….), de l'actualité ou encore de personnalités de l'ESS. L'intergroupe ESS fait maintenant partie "du paysage" du Cese.

Plus globalement, quel bilan tirez-vous de cette mandature et de la gouvernance du Cese ?

Thierry Beaudet – Cette mandature a donné lieu à des travaux de qualité, parfois insuffisamment promus, sous la présidence de Jean-Paul Delevoy dont nous avons apprécié la personnalité, le travail accompli et la hauteur de vue.

A l'aube d'une nouvelle mandature, il nous semble important de renforcer la dimension collective du projet en mettant davantage au cœur du Cese la société civile organisée qui le compose. Depuis plusieurs semaines, nous y travaillons avec de nombreuses organisations syndicales, patronales, associatives, coopératives, environnementales,… Patrick Bernasconi, principal animateur de cette démarche, est candidat pour porter le projet. Eu égard au climat de confiance établi, nous avons choisi de le soutenir.

Retrouver la biographie de Thierry Beaudet

Jean-Michel Molins

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)