Scellement des sillons : pour en finir avec les caries

Le scellement des sillons consiste à poser une résine dans le creux des molaires pour prévenir l’apparition des caries. Rapidement réalisé par le chirurgien-dentiste, cet acte simple, fiable et indolore ne nécessite aucune anesthésie.

La maladie

Les acides présents dans certains aliments fragilisent les dents en provoquant une déminéralisation de l'émail. C'est la première étape de la carie, destruction progressive de l'émail de la dent favorisée par les débris alimentaires retenus dans le creux des molaires et la plaque bactérienne. Elle peut atteindre la pulpe, évoluer en abcès et mettre la santé en danger. A ce stade, il est nécessaire de dévitaliser la dent. Une carie ne guérit jamais seule. Il est donc important d'éviter son apparition.

Qui est concerné ?

Le scellement des sillons est une méthode préventive qui s'adresse en priorité aux enfants aux âges où le risque de développer une carie est le plus élevé : à partir de 6 ans, après l'apparition de la première molaire définitive, puis à nouveau à partir de 12 ans, après l'apparition des deuxièmes molaires définitives. C'est un bon moyen de protéger durablement leurs nouvelles dents. Le scellement des sillons peut aussi être intéressant pour les adolescents et les adultes.

L'acte

Utilisée depuis plus de vingt ans, la technique du scellement des sillons est tout à fait indolore. Elle ne nécessite ni anesthésie ni intervention longue. Le chirurgien-dentiste commence par vérifier que le sillon, le creux qui apparaît à la surface de la molaire, est parfaitement sain et ne présente aucune carie. Il peut éventuellement affiner son diagnostic à l'aide d'une radiographie. Après avoir isolé et nettoyé la dent, il lui applique un gel de préparation destiné à mieux accrocher la résine. Puis il dépose la résine, de la même couleur que la dentition, sur le sillon. La dent est désormais protégée, discrètement et pour longtemps.

La prévention

Attention ! Le scellement des sillons ne dispense pas des bonnes habitudes d'hygiène bucco-dentaire ! Brossage des dents après chaque repas, utilisation d'un dentifrice fluoré, alimentation équilibrée restent nécessaires, tout comme la visite de contrôle chez le chirurgien-dentiste tous les six mois… Lors de cette visite, le dentiste s'assure que le scellement ne s'est pas usé ou décollé et que la dent est toujours aussi bien protégée.

La prise en charge par la Sécurité sociale

L'assurance maladie prend cet acte en charge à hauteur de 70 % pour les premières et deuxièmes molaires définitives jusqu'à 14 ans.