croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Santé mentale : la Mutualité Française fait 10 propositions pour améliorer l’accès aux soins

La Mutualité Française formule 10 propositions pour faire progresser la prise en charge des patients qui souffrent de troubles psychiques. Après avoir annoncé en mars la prise en charge des consultations des psychologues, elle apporte à nouveau sa contribution au débat public avant les Assises de la santé mentale qui devraient se tenir à la rentrée.

La santé mentale des Français s’est dégradée avec la crise sanitaire. D’après un sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française : 95 à 97 % des médecins généralistes, psychiatres et psychologues ont fait le constat net et partagé d’une augmentation des consultations pour anxiété, sentiment d’isolement, état dépressif et troubles du sommeil en 2020.

C’est donc un enjeu majeur alors que la santé mentale est considérée comme « le parent pauvre » des politiques de santé publique. Les mutuelles se mobilisent donc. Pour rappel, elles se sont engagées en mars 2021 à rembourser 4 séances par an avec un psychologue, dans la limite de 60 euros par séance, dès le premier euro facturé au patient.

La santé mentale en quelques chiffres

  • En France, 1 personne sur 5 est touchée chaque année par un trouble psychique, soit 13 millions de personnes ;
  • La santé mentale est le premier poste des dépenses de l’Assurance maladie (23,4 milliards d’euros en 2018) ;
  • Le taux de suicide en France est de 13,2 pour 100 000 habitants. C’est l’un des plus élevés en Europe (10,5 en moyenne).

Source : Observatoire 2021 sur la Santé mentale de la Mutualité Française

Parmi les 10 propositions de la Mutualité Française

  • déstigmatiser les troubles mentaux en développant des actions destinées au grand public ; aider les Français à identifier des signes de mal-être ; expliquer les rôles des différents intervenants de la santé mentale ;
  • investir dans le dépistage et la prévention des troubles psychiques en renforçant les services de médecine préventive et de promotion de la santé (services de protection infantile, médecine scolaire et universitaire, médecine du travail) ;
  • porter une attention particulière aux populations les plus précaires (personnes sans domicile fixe, migrants) ainsi que les détenus en prison ;
  • faire émerger de nouveaux métiers et former les professionnels de santé (formation par exemple, des infirmiers en pratique avancée en psychiatrie et santé mentale) ;
  • forfaitiser le reste à charge à hôpital et plafonner le tarif des chambres particulières ;
  • Pérenniser la prise en charge des consultations de psychologues en concertation avec les pouvoirs publics, l’Assurance maladie, les complémentaires santé et les professionnels de santé.

Découvrir l’intégralité des propositions de la FNMF

Vidéo

Webinaire de présentation des 10 propositions de la Mutualité Française et de l’Observatoire sur la Santé mentale.

Ce webinaire s'est déroulé le 24 juin 2021. Il était animé par Séverine Salgado, Directrice générale de la FNMF, Angèle Malâtre-Lansac, Directrice déléguée à la Santé (Institut Montaigne) et par le Professeur Maurice Corcos, Psychiatre, Chef de département de Psychiatrie de l’adolescent et du jeune adulte (Institut Mutualiste Montsouris).

L’Observatoire - Place de la Santé 2021

En complément de ces propositions, la Mutualité Française dresse un état des lieux de la santé mentale en France, dans son Observatoire - Place de la Santé 2021.

Les focus régionaux de l’Observatoire