Santé : comment les mutuelles font la différence

La Mutualité Française lance un nouvel épisode de sa websérie #RDVsolidaire à l'occasion du Mois de l'économie sociale et solidaire (ESS). Objectif : présenter sur un ton décalé l'action des mutuelles en santé et protection sociale. Les internautes sont invités à afficher et partager le "twibbon" de la campagne sur les réseaux sociaux.

Maryème, Jean-Charles, Sophie, Lucien et l'acrobatique Kevin : les héros du #RDVsolidaire sont de retour ! A partir du 12 novembre, la Mutualité Française bat campagne sur Internet, Youtube et les réseaux sociaux avec un nouvel épisode de sa websérie intitulé : "Et si on bâtissait ensemble une santé plus solidaire ?"

Cette vidéo de 1 minute, à découvrir ici, est lancée à l'occasion du Mois de l'économie sociale et solidaire (ESS) : une manifestation organisée chaque année en novembre, afin de faire découvrir au grand public la diversité et l'originalité des sociétés de personnes et de l'entrepreneuriat social.

Le 9e épisode du #RDVsolidaire permet de retrouver tous les personnages de la campagne de la Mutualité Française : il y a Maryème, la cheffe d'entreprise qui a choisi une mutuelle pour protéger ses salariés, le senior Lucien, qui se maintient en forme grâce aux ateliers de prévention, etc. Ce film invite ainsi les internautes à voir ou revoir les autres vidéos de la saga.

Le plan média de la campagne se déploie sur le web du 12 novembre au 26 novembre, soutenu par une parution dans l'ensemble des titres de la presse quotidienne régionale le mardi 17 novembre. Depuis le lancement de la campagne en octobre 2014, les 9 mini-films de la websérie ont rencontré leur public en totalisant 66 millions de vues, dont plus de 20 millions de visionnages à 100%.

Les mutuelles solidaires envers les retraités

"L'objectif de cette campagne est d'illustrer de manière concrète le dynamisme des entreprises mutualistes, indique le directeur général de la Mutualité Française, Emmanuel Roux. Les mutuelles représentent ainsi 85.000 emplois en France, dont 15.000 professionnels de santé." Autre exemple : les 2.500 établissements et services mutualistes – de la crèche à horaires décalés au magasin d'optique – constituent en France le premier réseau sanitaire et social à but non lucratif.

Pour François Rauch, directeur de la communication et de l'information de la Mutualité Française, "la websérie montre comment les mutuelles ont une approche différente de la protection sociale complémentaire que les autres organismes d'assurance". C'est le cas notamment dans la fixation des tarifs de complémentaire santé. Une étude du ministère de la Santé a ainsi établi que les mutuelles pratiquent la solidarité entre générations dans la fixation de leurs prix. Résultat : 60% des plus de 60 ans sont couverts par une mutuelle en contrat individuel, alors que seulement 18% font confiance à une société d'assurance.

Les internautes sont invités à échanger sur la nouvelle vidéo et à la partager sur les réseaux sociaux. Innovation par rapport aux épisodes précédents : chacun peut apporter son soutien en personnalisant sa photo de profil sur Twitter ou sur Facebook avec un petit ruban #RDVsolidaire. Il est également possible de choisir le visuel de la campagne comme photo de couverture Facebook.

Affichez votre soutien sur Twitter et Facebook !

Pour habiller son compte Twitter ou Facebook aux couleurs du #RDVsolidaire, il suffit d'aller sur la page du site Twibbon (contraction de Twitter et "ribbon", ruban en anglais) consacrée à la campagne de la Mutualité Française : http://twibbon.com/support/rdvsolidaire.

Au préalable, vérifiez que votre photo de profil est bien sauvegardée, afin de la réutiliser après la campagne. Ensuite, connectez-vous à votre compte puis choisissez "Add to Twitter" ou "Add to Facebook" pour ajouter le ruban de soutien à votre avatar. N'hésitez pas ensuite à relayer la campagne grâce au tweet ou au post Facebook déjà pré-rédigé. Et le tour est joué !

Pascal Lelièvre

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)