Martine Pinville : nouvelle secrétaire d’Etat à l’Economie sociale et solidaire

Martine Pinville, la nouvelle secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Ar­tisanat, de la Consommation et de l’Econo­mie sociale et solidaire (© Philippe Grangeaud - Certains droits réservés).

L’Elysée a annoncé le mercredi 17 juin un mini-remaniement au sein du gouvernement de Manuel Valls. Martine Pinville remplace Carole Delga au portefeuille de l’Economie sociale et solidaire.

Martine Pinville a été nommée le mercredi 17 juin secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Ar­tisanat, de la Consommation et de l’Econo­mie sociale et solidaire. Elle remplace à ce poste Carole Delga. Députée (socia­liste, républicain et citoyen) de Charentes depuis 2007, elle était secrétaire de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale avant sa nomination au gouvernement.

Martine Pinville est également membre de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et du Comité national d’évaluation des dispositifs expérimentaux d’aide aux personnes âgées.

Cette parlementaire s’est particulièrement investie dans les questions de santé et de société : le plan cancer, la lutte contre le sida, la fin de vie, l’organisation et le financement du système de soins… Martine Pinville est aussi l’auteure, en 2013, d’un des trois rapports préparatoires au projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement, remis au Premier ministre de l’époque, Jean-Marc Ayrault.

Intitulé "Relever le défi politique de l’avancée en âge. Perspectives internationales", ce rapport dressait un panorama des bonnes pratiques de repérage et de traitement de la fragilité de la per­sonne âgée dans des pays étrangers. Elle a d’ailleurs été rapporteure de la commission des Affaires sociales sur ce projet de loi.

Enfin, dans le cadre de ses différents mandats, Martine Pinville a souvent été l’interlocutrice de la Mutualité Française. Elle faisait partie des parlementaires invités au 41e congrès de la Mutualité Française, qui s’est tenu du 11 au 13 juin, à Nantes.

Les autres nominations

Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat à la Famille, aux Personnes âgées et à l’Autonomie, aura également en charge le secteur de l’enfance. Thierry Mandon, déjà membre du gouvernement, est nommé secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il remplace à ce poste Geneviève Fioraso qui a quitté le gouvernement en mars pour des raisons de santé.
Enfin, Clotilde Valter, autre nouvelle entrante dans le gouvernement Valls, sera chargée de la réforme de l’Etat et de la simplification.

Jean-Michel Molins

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)