Les « dérapages » du secteur privé à l’hôpital

Honoraires exorbitants, délais abusifs : l'enquête menée par Odile Pichon dans "Le Parisien/Aujourd'hui" du 25 et 26 janvier lève le tabou sur les dérapages du secteur privé à l'hôpital public. La journaliste rappelle que, depuis 1958, certains praticiens ont le droit d'exercer une activité libérale dans leur établissement. Elle dénonce les tarifs pratiqués par certaines "stars" de l'hôpital, notamment des chirurgiens de renom, qui sont trois, dix, voire quinze fois ceux de la Sécu. Pour ne pas tomber dans ce piège, consultez notre dossier "Tarifs des chirurgiens : comment s'y retrouver".