croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

La contraception repart en campagne

Le ministère de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) renouvellent leur campagne d’information sur la contraception. Trois spots TV et radio seront diffusés jusqu’au 25 mai sur "les difficultés des jeunes à aborder les questions liées à la sexualité et à la contraception".

Les Français font un "usage très approximatif de la contraception", déplore l'Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Chaque année, 200.000 interruptions volontaires de grossesse sont pratiquées en France. Pour deux tiers des femmes, une mauvaise utilisation de la contraception en est le motif. Chez les jeunes filles de 15 à 17 ans, l’avortement est en augmentation.

Pour toutes ces raisons, l'Inpes et le ministère de la Santé lancent une campagne d'information sur la contraception. Du 4 au 25 mai, trois spots seront diffusés sur les radios jeunes, les chaînes hertziennes, le câble et le satellite. Ils décrivent des situations quotidiennes vécues notamment par les jeunes : oubli de pilule, contraception d'urgence, usage du préservatif. Pour lutter contre les tabous qui persistent autour de la sexualité et de la contraception, chaque spot s'achève sur le slogan : "Vous ne pouvez pas parler de contraception autour de vous ? Parlez-en avec nous" et renvoie vers le numéro de téléphone Fil santé jeunes : 0.800.235.236 (numéro anonyme et gratuit).

Ghislaine Trabacchi

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)