croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Isère : un Ehpad mutualiste à la pointe de la télémédecine

Une consultation de télémédecine gériatrique à la résidence mutualiste Claudette Chesne (MFI-SSAM)

Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) mutualiste pilote a été inauguré le 5 mai, en Isère, dans le cadre du projet régional de "télémédecine gériatrique", en partenariat avec le CHU de Grenoble.

Le président de la Mutualité Française, Etienne Caniard, et Michelle Dange, présidente de la Mutualité Française Isère Ssam (services de soins et d'accom­pagnement mutualistes) ont inauguré le 5 mai, à Eybens, un nouvel établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), en présence de Frédérique Puissat, pre­mière vice-présidente du conseil départemental de l'Isère, et Francie Megevand, maire d'Eybens. Il s'agit du 6e Ehpad ouvert en Isère depuis 2009 par la Mu­tualité Française Isère Ssam, avec le concours de l'ARS. L'union territoriale gère désormais 12 établissements de ce type.

Etablissement pilote, cette nouvelle résidence a été équipée d'une salle de télémédecine, dans le cadre du projet régional de "télémédecine gériatrique" mis en œuvre par le centre hospitalier universitaire (CHU) de Grenoble. Une innovation qui lui a permis de bénéficier d'un financement important du Fonds de développement des Ssam (FDSsam).

A lire aussi – Restaurer l'accessibilité

"Ce projet permettra de rapprocher l'expertise du CHU de l'Ephad pour les patients difficilement transportables et pour soutenir la mission du médecin coordonnateur", a souligné Michelle Dange. L'objectif est également d'"utiliser la téléformation pour les équipes soignantes", de "réduire le recours aux urgences" et de "permettre autant que possible le maintien à résidence".

Lors de cette inauguration, le Pr Pascal Couturier, chef de la clinique universitaire de médecine gériatrique du CHU de Grenoble, a insisté sur les enjeux du déploiement de la télémédecine en Ehpad : "Il s'agit de restaurer l'accessibilité aux consultations de spécialistes pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer." Autre bénéfice : l'intérêt économique, le coût d'une téléconsultation étant bien moindre que celui généré par le transport sanitaire.

Pour Etienne Caniard, ce projet répond pleinement aux exigences qu'implique la prise en charge des personnes âgées, au point qu'il l'analyse comme "un objet de laboratoire pour le mouvement, tant sur l'outil utilisé – la télémédecine – que sur les moyens mis en œuvre : un partenariat innovant avec le CHU".

Pour le président de la Mutualité Française, cette réalisation est une nouvelle illustration de la contribution des mutuelles "au renforcement de la cohésion sociale en apportant des réponses innovantes à des besoins en constante évolution".

Enfin, le président de la FNMF a rappelé le rôle majeur de la Fédération, "partenaire privilégié des collectivités territoriales dans des territoires souvent délaissés par des opérateurs à vocation capitalistique", et sa "vocation [à] participer, aux côtés des pouvoirs publics à l'innovation sociale".

Hommage à Claudette Chesne

Ouvert en septembre 2013, le nouvel établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes d'Eybens a été nommé Claudette-Chesne, en hommage à l'ancienne directrice générale de la Mutualité Française Isère, décédée en 2009, qui "avait voulu, soutenu [ce projet], à la fois au sein de la municipalité d'Eybens (NDLR : où elle fut première adjointe au maire de 2001 à 2008) et de la Mutualité", a rappelé Michelle Dange, présidente de la Mutualité Française Isère Ssam.

Sophie Lecerf

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)