croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Grippe : la campagne de vaccination est lancée

A l’arrivée de l’automne, le virus de la grippe revient. Et comme chaque année, il touchera entre 2 et 6 millions de personnes en France. D’où l’importance de se faire vacciner. La campagne de vaccination lancée par les autorités sanitaires a débuté le 13 octobre 2020 et s’achèvera le 31 janvier 2021. Cette année, elle s’inscrit dans un contexte inédit lié à la circulation du virus de la Covid-19.

Dans sa forme courante, la maladie se manifeste souvent par des symptômes facilement identifiables : forte fièvre, toux, douleurs, fatigue intense… Mais la grippe peut être grave, en particulier chez les personnes fragiles qui peuvent développer des pneumonies ou voir s’aggraver une maladie chronique déjà existante. Ainsi, au cours de la saison 2019-2020, la surveillance menée par Santé Publique France a montré que les trois-quarts des personnes admises en réanimation pour une grippe grave étaient éligibles à la vaccination car présentant un des facteurs de risque (âge, pathologie chronique, grossesse.

Cibler les publics à risques

En raison du contexte lié à la circulation du virus de la Covid-19, le ministère de la Santé a décidé que la vaccination contre la grippe doit s’adresser en priorité aux professionnels de santé et aux personnes les plus fragiles, c’est-à-dire les personnes ciblées par les recommandations vaccinales contre la grippe, qui sont également celles à risque d’infection grave à la Covid-19 :

  • personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • adultes et enfants souffrant de pathologies chroniques (insuffisance respiratoire, insuffisance cardiaque, diabète, insuffisance rénale, asthme, bronchopneumopathie obstructive…) ;
  • personnes obèses avec un Indice de Masse Corporelle égal ou supérieur à 40
  • femmes enceintes ;
  • entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave ;
  • personnes immuno déprimées.

Les professionnels de santé sont également invités à se faire vacciner et doivent inciter leurs patients à risque à faire de même. Médecins généralistes, infirmiers, sages-femmes, pharmaciens et tous les professionnels exerçant dans les établissements de santé, les établissements médico-sociaux et les Ehpad sont donc des cibles prioritaires.

 Quelle prise en charge ?

Les personnes identifiées comme prioritaires (à l’exception des femmes enceintes, des personnes obèses avec un indice de masse corporelle supérieur ou égal à 40, des personnes immunodéprimées et de l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois) reçoivent un bon de prise en charge du vaccin envoyé par l’Assurance Maladie. Pour ces personnes, pas besoin d’ordonnance. Elles peuvent retirer directement leur vaccin à la pharmacie sur simple présentation de ce bon avant de se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme, infirmier, ou pharmacien habilité.

 

Pour en savoir plus :

Les recommandations du ministère de la Santé

Le dossier consacré à la grippe saisonnière sur Santé Publique France

La vaccination contre la grippe saisonnière sur le site de l’Assurance maladie