Dépassements d’honoraires des médecins : comment améliorer l’information des malades ?

Au cours des dernières semaines, www.mutualite.fr a donné la parole aux assurés sociaux puis aux médecins sur la question des dépassements d’honoraires. Notre forum se recentre aujourd’hui sur ce qui apparaît comme la première préoccupation du grand public : l’information des malades sur la pratique et le montant des dépassements.

"Il n'est pas acceptable que certaines personnes renoncent à se faire soigner ou retardent leur accès aux soins faute de pouvoir payer des dépassements" : c’est en ces termes que la ministre de la Santé a relancé le débat sur les dépassements d’honoraires. Dans un entretien accordé le 30 janvier au quotidien La Croix, Roselyne Bachelot annonce ainsi son intention de demander aux médecins de fournir un devis écrit à leur patient à partir d’un certain niveau de tarif.

Le 6 février, www.mutualite.fr a ouvert son premier forum en invitant les internautes à témoigner sur leurs expériences : ont-ils parfois été surpris par des dépassements d’honoraires imprévus ? Cette pratique les a-t-elle conduits à renoncer à se faire soigner ? Que pensent-ils de la proposition de la ministre de la Santé ?

Le débat est lancé depuis plusieurs mois, aussi les mutuelles s’estiment parfaitement légitimes pour y participer. Les dépassements d’honoraires constituent pour elles et leurs adhérents une machine infernale : si les mutuelles prennent en charge les dépassements, elles encouragent les médecins à les pratiquer, entraînant de facto une hausse des cotisations payées par leurs adhérents. Et si elles ne les prennent pas en charge, elles laissent leurs malades en supporter seuls les frais, avec des risques de renoncements aux soins.

Au cours des dernières semaines, de nombreux témoignages de malades ont été déposés sur notre site, suscitant eux-mêmes des réactions de médecins, en particulier de chirurgiens. Chacun a pu exposer son point de vue et notre objectif n’est en aucun lieu de créer une polémique ou de dresser les uns contres les autres.

Deux enseignements principaux ressortent de ce dialogue : de nombreux malades vivent la pratique des dépassements comme une injustice. De nombreux médecins font valoir que ce mode d’exercice constitue le seul moyen de maintenir leur niveau de revenus. Tous ces éléments sont à prendre en compte, sereinement, dans les propositions que la Mutualité française est amenée à faire pour trouver des solutions équilibrées.

A partir de ce constat, notre forum se recentre aujourd’hui sur une question concrète, qui est la première préoccupation du grand public : comment améliorer l’information des malades sur les tarifs médicaux et, en particulier, la pratique et le montant des dépassements d’honoraires ? Faites-nous partager vos idées !

Dr Jean-Martin Cohen Solal