Vidéo : Rencontre santé sur les amours de vieillesse

Les histoires d'amour entre personnes âgées sont fréquentes en établissement de retraite. Ce sujet demeure pourtant tabou, notamment au sein des familles. Les amours et la sexualité des personnes âgées ont été au cœur de la Rencontre santé organisée le 26 janvier à Vannes (Morbihan), dans le cadre de Priorité santé mutualiste.

"Quand vous demandez à des gens de 40 ans à quel âge la sexualité s'arrête, il vous répondent qu'à 60 ans, il n'y a plus rien. Quand vous posez la question à des gens de 60 ans, ils vous répondent que ça s'arrête à 70 ans. A 70 ans, on vous répond à 75 et ainsi de suite. Chacun est persuadé que le vieux, c'est l'autre !" L'introduction du Dr Christophe Bouché pose d'emblée la question de la sexualité des personnes âgées et des tabous qu'elle soulève chez les plus jeunes.

Ce gérontologue-psychiatre est intervenu lors de la Rencontre santé "Les amours de vieillesse : vie affective, intimité et sexualité". Cette manifestation a été organisée par la Mutualité Française de Bretagne et la mutuelle Radiance, le 26 janvier au théâtre Anne de Bretagne, à Vannes (Morbihan). Les Rencontres santé sont proposées régulièrement dans toute la France par le service d'information, d'orientation et d'accompagnement des mutuelles : Priorité santé mutualiste.

Cette Rencontre santé s'est déroulée dans une salle comble de 300 personnes, devant un public composé de personnels d'établissements, d'associations de personnes âgées ou encore d'étudiants dans le secteur médico-social.

Denis L'Huillier, intervenant à la tribune et directeur de l'Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) "Notre maison" à Nancy (Meurthe-et-Moselle), revient pour nous sur les grands thèmes abordés lors de cette journée.

Les histoires d'amour entre personnes âgées sont-elles fréquentes en établissement de santé ?

Faut-il ou non intervenir dans les relations sentimentales entre personnes âgées ?

Ces histoires d'amour posent-elles des problèmes aux familles ?

Philippe Rémond