croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

La Matmut et AG2R La Mondiale annoncent leur rapprochement

Si les négociations arrivent à leur terme, un nouveau poids lourd de l'assurance devrait naître en 2019. La Matmut et AG2R La Mondiale ont en effet annoncé hier leur intention de s'unir pour se diversifier.

L'opportunité d'un projet de rapprochement entre la Matmut et AG2R La Mondiale est à l'étude. Les deux acteurs "aux profils très différents", pour reprendre l'expression des Echos, l'ont annoncé, hier mardi 28 novembre.

Tout comme ils ont précisé la date probable de mise en œuvre de leur projet, à savoir le 1er janvier 2019. Cela, évidemment, "sous réserve de l'accord des instances de gouvernance des deux groupes, après avis des instances représentatives du personnel, ainsi que des agréments des autorités compétentes", ont souligné les deux groupes.

La volonté de se diversifier peut expliquer cette "annonce choc", observe L'Argus de l'assurance.

D'un côté, AG2R La Mondiale est le leader français de l'assurance de personnes (10 milliards d'euros de cotisations en santé, prévoyance, retraite complémentaire et épargne).

De l'autre, la Matmut est positionnée sur l'assurance multirisque habitation et l'assurance automobile avec 2 milliards d'euros de cotisations. Or, celle-ci n'a pas caché dernièrement son vœu "de chercher de nouveaux relais de croissance", indique L'Argus.

Si les négociations aboutissent, indique La Tribune, "un nouveau poids lourd de l'assurance" devrait voir le jour avec 7,2 milliards d'euros de fonds propres combinés et un chiffre d'affaires global de 12 milliards d'euros.

Alors que La Tribune utilise le terme de "fusion", Le Figaro signale, pour sa part, que les deux groupes sont "sur le point de se marier". Mais le quotidien nuance toutefois le verbe car, "dans le secteur, les fiançailles ne débouchent pas toujours sur un mariage".

En 2014, rappelle Le Figaro, Malakoff Médéric et La Mutuelle générale ont eu l'intention de se rapprocher, mais y ont renoncé au bout de deux ans.

L'annonce de ce rapprochement, observent Les Echos, est l'illustration que "le jeu reste encore grand ouvert et que les lignes bougent à une vitesse folle dans un environnement en perpétuelle recomposition".

A lire aussi dans la presse

Frédéric Lavignette

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)