croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Vingt dirigeants s’expriment sur l’avenir de la protection sociale en France

Marc Nabeth, senior manager chez Columbus Consulting et auteur du livre "Quelle sera la protection sociale des Français en 2025 ?".

"Quelle sera la protection sociale des Français en 2025 ?", c'est le titre d'un livre d'entretiens, menés auprès de vingt dirigeants et spécialistes de l'assurance et de la protection sociale, publié en mars 2016 chez L'Harmattan.

Doit-on craindre un désengagement progressif de l'assurance maladie obligatoire (AMO) et une privatisation anarchique de la protection sociale ? Comment adapter notre modèle de protection sociale à l'instabilité des parcours professionnels ? Quelle place pour les nouvelles technologies dans la prise en charge de la dépendance?

Voici quelques-unes des questions posées par Marc Nabeth, senior manager chez Columbus Consulting, à vingt dirigeants et spécialistes de l'assurance et de la protection sociale. Cette série d'entretiens constitue l'ouvrage intitulé "Quelle sera la protection sociale des Français en 2025 ?" publié chez L'Harmattan en mars 2016. Objectif : imaginer de nouvelles voies de développement pour répondre aux enjeux et aux défis à venir de la protection sociale.

Car, ainsi que le souligne Marc Nabeth dans son introduction, "la protection sociale, articulée historiquement autour du cycle de vie classique – éducation, travail, retraite – et centrée sur la carrière professionnelle (pour les hommes) ou sur la vie familiale (pour les femmes) ne correspond plus à une société marquée par le chômage de masse, l'éclatement des trajectoires professionnelles et familiales, le vieillissement de la population, l'augmentation des coûts de santé, l'endettement public, la compétition mondiale".

De nouvelles voies de développement

Successivement, Marc Nabeth interroge des dirigeants de groupes de protection sociale – André Renaudin (AG2R La Mondiale) et Philippe Barret (Apicil) – des dirigeants mutualistes – Bruno Céron (Harmonie mutuelle), Isabelle Hébert (MGEN), Frédéric Côme (Apivia mutuelle) et Pascal Pigot (Unéo) – des assureurs et des bancassureurs – Sylvain Coriat (Allianz), Magaly Siméon (CNP Assurances), et Sylvain Merlus (Groupama Gan) – un opérateur de tiers payant –  Philippe Risbourg (Actil) – et des courtiers, parmi lesquels Bruno Rousset (April).

Chacun livre son expérience, son analyse et ses préconisations, au cours d'un entretien qui aborde chaque fois cinq grandes problématiques : la fragilité ou la pertinence du modèle hérité de l'après-guerre, la standardisation et la généralisation de la protection sociale, la prise en charge de la dépendance, le bouleversement du marché avec la concentration du secteur mutualiste et la réduction du nombre de mutuelles, et enfin l'impact de la révolution digitale sur le secteur de l'assurance et de la protection sociale.

Avec, certes, des divergences, mais la même conviction qu'une meilleure répartition des rôles entre l'Etat et les complémentaires est devenue indispensable et qu'il faudra, dans les dix années à venir, repenser globalement l'organisation de la protection sociale.

Quelle sera la protection sociale des Français en 2025 ?

Livre de Marc Nabeth, intitulé "Quelle sera la protection sociale des Français en 2015 ? sous la direction de Marc Nabeth, éditions L'Harmattan, 2016, 255 pages.

Sophie Lecerf

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)