Salle de presse

Constance Baudry

T : 01 40 43 30 21
P : 06 85 29 82 22

constance.baudry@mutualite.fr

Médicaments insuffisants : la Mutualité Française regrette que le ministre de la Santé n’ait pas suivi l’avis de la Haute Autorité de santé

A propos des médicaments à service médical rendu insuffisant (SMRI), Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité Française, regrette que le ministre de la Santé n’ait pas suivi l’avis de la Haute Autorité de santé (HAS). "Cette décision est d’autant plus inappropriée", ajoute t-il, "que la HAS proposait des solutions alternatives au non remboursement de ces médicaments".

Jean-Pierre Davant indique que ces dernières mesures ne sauraient remettre en cause les principes et les décisions arrêtés par la Mutualité Française il y a un an : les médicaments à SMRI ne doivent plus être remboursés, ni être délivrés sur prescription médicale obligatoire.

Concernant les médicaments qui seront remboursés à 15%, la Mutualité Française proposera donc aux mutuelles adhérentes de suivre l’avis des personnalités médicales et scientifiques composant la HAS en ne prenant pas en charge leur remboursement.

Concernant les médicaments à SMRI qui restent remboursés à 35%, le président de la Mutualité Française réunira en novembre le Conseil des Mutuelles Santé pour arrêter une position commune des mutuelles adhérentes à la Mutualité Française.

La Mutualité Française
Avec quelques 18 millions d’adhérents, la Mutualité Française représente près de 38 millions de personnes protégées par une mutuelle régie par le code de la Mutualité, soit 6 Français sur 10. Les mutuelles fédérées par la Mutualité Française interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale. Elles exercent également une réelle action de régulation des dépenses de santé et d’innovation sociale à travers leurs 2.000 services de soins et d’accompagnement mutualistes : cliniques, centres de santé médicaux, centres dentaires et d’optique, services aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, etc. La Mutualité Française contribue aussi à la prévention et à la promotion de la santé à travers son réseau d’unions régionales, d’unions départementales et ses services de soins et d’accompagnement.