croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Arnaud Duben

Né en 1898, Arnaud Duben est ouvrier typographe et militant au Syndicat de la Fédération des travailleurs du livre (FFTL). Chef de composition au Courrier français de Bordeaux, il achève sa carrière en 1964 comme directeur technique de presse. En 1927, il adhère à la section mutuelle du syndicat typographique de Bordeaux et entre bientôt dans son conseil d’administration. Administrateur de l’Union départementale mutualiste de la Gironde en 1930, il est membre de son bureau deux ans plus tard en tant que trésorier jusqu’en 1942, vice-président (1942-1945) puis président jusqu’à son décès en 1968.

 

En 1947, Arnaud Duben est élu au conseil d’administration de la FNMF et au Conseil supérieur de la Mutualité. Trois ans plus tard, il entre au Comité exécutif de la FNMF, avant de devenir son vice-président de 1952 à 1960. Après avoir assuré l’intérim de la présidence durant la maladie de Jack Senet (lien bio) à partir de 1966, il est élu président le 15 avril 1967. Il dirige les débats du congrès de Saint-Malo (1967), au cours duquel la mutualité abandonne la notion de neutralité au profit du principe d’indépendance. C’est également sous sa présidence qu’est menée la lutte contre les ordonnances Jeanneney en 1967 ; sous son impulsion, les mutualistes obtiennent le retrait provisoire du ticket modérateur d’ordre public (lien chronique TMOP).

 

Arnaud Duben meurt à la fin de l’année 1968 au terme d’une présidence marquée par
sa brièveté mais aussi par son influence décisive sur l’évolution du mouvement mutualiste, en mettant fin à son isolement.