croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Collection Carnet de santé de la France

Revenu des professions de santé 2014

Auteur : Jean de Kervasdoué

Pages : 153 pages

Collection : Carnet de santé de la France

Éditeur : Economica / Mutualité Française

Date de parution : 2014

Prix : 27 €

Résumé

Une rémunération, quelle qu’elle soit, ne se limite pas à sa dimension financière, elle est aussi un symbole, une marque de reconnaissance d’autant plus que la main visible de l’Etat joue un rôle majeur. Tout agent sous tutelle plus ou moins directe de l’Etat, en regardant sa fiche de paye, son acte ou son revenu annuel, examine aussi comment il est considéré. Il y place son honneur. Combien donc, mais aussi pour quoi, rémunérer un médecin ? Qu’est-ce qu’un acte, un salaire, un forfait ? Quelles sont les très nombreuses et discutables hypothèses que font aujourd’hui en la matière l’Etat et l’assurance maladie ? Voici les premières questions de cet ouvrage.

Pour y répondre, viennent ensuite des analyses détaillées de la rémunération des médecins, infirmières et kinésithérapeutes du secteur libéral. Elles sont plus grossières, faute de données précises, pour les salariés de la fonction publique hospitalière ou ceux de l’éducation nationale. Outre des phénomènes anciens, connus et injustifiés, comme la hiérarchie relative des revenus annuels des spécialités médicales (il est difficile de comprendre que la « valeur » d’un radiologue, soit plus de deux fois supérieure à celle d’un généraliste), le lecteur découvrira que les médecins sont des agents économiques rationnels. Ainsi, compte-tenu des contraintes qu’on leur impose, ils vont tenter de maximiser leur revenu en faisant du volume ici ou des honoraires là. Donc, dans 48 départements, le revenu annuel des généralistes du secteur conventionné (secteur 1) est supérieur à celui de leurs confrères du secteur à honoraires libres (secteur 2). On voit donc que, contrôlant la valeur des actes, et pas leur volume, la puissance publique … ne contrôle pas grand-chose !

Les médecins spécialistes demeurent plus avantagés que leurs confrères. La compétence technique reste survalorisée par rapport à la compétence clinique, y compris chez les salariés. Quant aux médecins généralistes libéraux, si leur activité a fortement augmenté au cours de la dernière décennie, l’évolution de leur pouvoir d’achat a été très peu favorable. Quant aux professions paramédicales, leur situation continue d’être caractérisée par une érosion et elles se placent en bas de l’échelle des revenus des pays développés.

Puis, les comparaisons internationales montrent, entres autres phénomènes, qu’aux Etats-Unis, il n’existe pratiquement plus de médecins libéraux, payés à l’acte et travaillant seuls (environ 1% !). Les médecins généralistes sont secondés par des « infirmières spécialistes » et des « médecins-assistants », tous les deux de niveau bac + 5, qui font le même métier qu’eux …

Le Monde bouge, pas la France. Que faudrait-il pour que la rémunération des professionnels de santé soit de ce siècle et pas du précédent ? Tel est l’objet du dernier chapitre.

CollectionCarnet de santé de la France

Le "Carnet de santé" dresse tous les trois ans un état des lieux de la santé en France. Les auteurs évaluent et analysent, en toute indépendance, les politiques de santé mises en œuvre par les pouvoirs publics. Un précieux outil d’évaluation de notre système de santé pour les spécialistes du secteur.

Comment commander un livre ?

Nous vous invitons à imprimer et à nous retourner le bon de commande ci-dessous dûment rempli.
Une facture vous sera expédiée en même temps que les ouvrages que vous aurez choisis.

Ce bon dûment rempli est à retourner accompagné de votre règlement à :
Fédération nationale de la Mutualité Française, Service édition
255, rue de Vaugirard
75015 Paris
Tél. : 01 40 43 63 58
Ou par email à : bruno.taillefert@mutualite.fr

Imprimer le bon de commande

Dans la même collection