croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Collection Polar santé

Requiem en eau trouble

Auteur : Paul Couturiau

Pages : 212 pages

Collection : Polar santé

Éditeur : Edition Mutualité française/Fleuve noir

Date de parution : 2004

Prix : 15 euros

Résumé

L’intrigue
Mathilde vient de perdre sa jumelle, Madeleine, dans un accident de voiture plutôt étrange. Madeleine avait repris la ferme familiale, un choix guidé par le devoir, car leur père souffrait de la maladie d’Alzheimer. Mathilde était « montée » à la capitale et travaillait dans la décoration d’intérieur. Lors de l’enterrement, le mari de Madeleine reproche à Mathilde d’être responsable des événements qui ont conduit sa femme à croiser le chemin de ses assassins. En effet, Mathilde avait transmis à sa soeur les propos d’un de ses clients qui prétendait que l’eau du robinet contiendrait des produits toxiques susceptibles de provoquer des affections neurologiques, telles que la maladie d’Alzheimer.

Les nitrates et métaux lourds, résidus de l’agriculture ou des stations d’épuration, qui s’infiltrent dans les nappes phréatiques auraient sur la santé des conséquences aussi néfastes que l’amiante ! Madeleine avait donc décidé de mener sa propre enquête. Mathilde, aidée du policier chargé de l’enquête, reprend à son compte la croisade de sa sœur et continue les investigations sur les stations de traitement des eaux…

Les faits
Depuis quelques décennies, on assiste à une explosion des « maladies dégénératives du cerveau ». La maladie d’Alzheimer en est la forme la plus répandue et la plus redoutée avec 800.000 cas en France et l’apparition de 130.000 nouveaux cas chaque année. Des études menées pour comprendre les origines de ces maladies ont mis en évidence les effets nocifs des neurotoxiques (solvants, métaux lourds, etc.) auxquels l’être humain est de plus en plus souvent exposé. Parmi ces neurotoxiques, l’aluminium ingéré a été gravement mis en cause au sein de la communauté scientifique.

Plusieurs études internationales récentes ont mis en évidence un risque accru de démence, de type Alzheimer, quand le taux d’aluminium dépasse 100 microgrammes par litre dans l’eau du robinet. Ces études montrent en effet que, au-delà de ce seuil, on compte en moyenne deux à trois fois plus de cas d’Alzheimer.

Or, 16 millions de Français reçoivent une eau traitée à l’aluminium. Parmi eux, 3,8 millions de personnes (soit près du quart de la population concernée) sont exposées à des teneurs en aluminium dans l’eau distribuée supérieures à la valeur réglementaire. Dans certaines communes, les taux sont dix fois supérieurs à la norme. L’aluminium est aussi souvent présent dans l’alimentation industrielle, dans des ustensiles de cuisine, dans des vaccins, des pansements gastriques.

Un débat public sur ce problème semble opportun. En particulier pour envisager la nécessité de fixer des normes d’aluminium dans l’eau courante en cohérence avec ces résultats, c’est-à-dire largement inférieures à la norme européenne de 200 microgrammes par litre en vigueur depuis des années. Par ailleurs, l’utilisation de l’aluminium pour le traitement de l’eau potable n’est pas un impératif technique, de nombreuses unités de traitement moderne s’en passent.

L’auteur
Lauréat du Grand Prix de littérature policière en 1993 pour son premier roman, « Boulevard des ombres » (Editions du Rocher), Paul Couturiau n’a depuis cette date jamais cessé d’écrire : polars, biographies, romans d’aventures chaleureusement accueillis par le public et les professionnels. Il a reçu le Prix des Maisons de la Presse en 2002 pour son roman « Le Paravent de soie rouge » (Presses de la Cité).

CollectionPolar santé

La collection "Polar santé" a été pionnière dans la découverte d’un univers qui ne comporte pas que des héros et des cœurs purs, celui de la santé publique. Pour toile de fond, de réels scandales sanitaires et pour acteurs des héros sortis de l’imagination des auteurs : en somme, tous les ingrédients du polar.

Comment commander un livre ?

Nous vous invitons à imprimer et à nous retourner le bon de commande ci-dessous dûment rempli.
Une facture vous sera expédiée en même temps que les ouvrages que vous aurez choisis.

Ce bon dûment rempli est à retourner accompagné de votre règlement à :
Fédération nationale de la Mutualité Française, Service édition
255, rue de Vaugirard
75015 Paris
Tél. : 01 40 43 63 58
Ou par email à : bruno.taillefert@mutualite.fr

Imprimer le bon de commande

Dans la même collection