croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Colette Leroy

Colette Leroy aime les chiffres. Depuis l’école. "Après un bac techniques de gestion en 1974, j’ai enchaîné avec un BTS gestion, sourit-elle. J’ai occupé mon premier poste dans un cabinet d’experts-comptables. Puis en 1977, j’ai réussi le concours de la Sécurité sociale et j’ai intégré la Caisse régionale d’assurance maladie (Cram) Nord - Pas de Calais, devenue Carsat depuis, où j’ai été promue adjointe de l’agent comptable de Lille."

En 1981, la jeune femme décide de se consacrer à l’éducation de son premier fils. Deux filles suivront. "Je tenais la comptabilité de mon mari chirurgien-dentiste libéral, précise-t-elle. Je n’ai jamais vraiment cessé de travailler."

Son parcours mutualiste débute à Cambrai en 1989. Déléguée de sa mutuelle La Famille du Cambrésis, elle devient administratrice en 1996 et accepte la fonction de trésorière. "Cela correspond à une période de ma vie où j’avais davantage de temps et une forte envie de m’investir", précise-t-elle. Dès 1997, elle est élue administratrice de la Fédération nationale des mutuelles interprofessionnelles (FNMI).

En 2003, lorsque les directives européennes imposent la séparation des activités d’assurance (Livre II) de celles à caractère sanitaire ou social (Livre III), elle devient présidente de l’union de Livre III de son organisme. Et après la fusion de sa mutuelle cambrésienne (Livre II) avec la mutuelle familiale Vauban de Lille, elle est promue secrétaire générale adjointe de cette nouvelle entité, baptisée M comme Mutuelle.

Elle entre au Bureau de la FNMF en 2015 pour représenter les petites mutuelles régionales et locales. Lors de l’assemblée générale du 23 juin 2016, elle accepte la charge de trésorière générale adjointe de la Mutualité Française. Motivation intacte.