Retrouvez-nous sur
Communiqué de presse
18 octobre 2018
Penser c’est bon pour la santé – La Mutualité Française publie les premiers cahiers de Place de la Santé – Le Lab

La Mutualité Française publie Penser c’est bon pour la santé (Influences Editions, octobre 2018), le recueil des Cahiers n° 1 et 2 de Place de la santé – Le Lab, consacrés au reste à charge zéro et à la sécurisation des parcours. Créé par la Mutualité Française en partenariat avec trois think tanks, la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), Terra Nova et la Fondation Jean-Jaurès, ce Lab est un lieu de réflexion et de prospective.

"Avec les think tanks partenaires, nous avons voulu créer ce Lab afin d’alimenter le débat public, dans une démarche transparente et transpartisane, sur des sujets stratégiques, discutés en France ou à l’étranger, et liés à la santé et à la protection sociale", explique Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française.

Chaque cycle de réflexion donne lieu à des contributions des think tanks ou d’autres experts, et de compte-rendu de débats postés régulièrement sur un site Internet dédié (placedelasante.mutualite.fr). L’ensemble est aujourd’hui publié dans un livre Penser c’est bon pour la santé (Influences Editions, octobre 2018), avec notamment les points de vue inédits de Christian Charpy, secrétaire général de la Commission des comptes de la Sécurité sociale, et Pierre Ferracci, président du Groupe Alpha, partenaire de la chaire "Sécurisation des parcours professionnels" de l’Institut Louis Bachelier.

Le 3e cycle de réflexion du Lab sera consacré à la perte d’autonomie et donnera lieu à une nouvelle publication en février 2019.

Place de la Santé – Le Lab se veut un espace de réflexion ouvert et accessible à tous, dont les diagnostics et recommandations n’engagent pas la Mutualité Française, pas plus que l’une de ses mutuelles adhérentes ou les think tanks partenaires.

Les thèmes des deux premiers cahiers

Le reste à charge zéro pour les lunettes et les prothèses dentaires et auditives est une mesure-phare souhaitée par le Président de la République. Quelles conditions réunir pour mettre en place des paniers de soins nécessaires et de qualité à l’horizon du quinquennat ?

La sécurisation des parcours interroge directement les mutations du travail, de l’emploi et, par extension, des modes de vie qui percutent notre système de protection sociale. Capable de bien couvrir les risques de l’existence, notre système n’est peut-être pas aussi efficace lorsqu’il s’agit de sécuriser les transitions.

Les think tanks partenaires

La Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), reconnue d’utilité publique, contribue au pluralisme de la pensée et au renouvellement du débat public en produisant des expertises et des recommandations dans une perspective libérale, progressiste et européenne.

Terra Nova est un think tank progressiste indépendant ayant pour but de produire et diffuser des solutions politiques innovantes en France et en Europe.

Fondation politique reconnue d’utilité publique, la Fondation Jean-Jaurès est indépendante, sociale-démocrate et européenne. A la fois think tank, acteur international et centre d’histoire, elle agit au service de tous ceux qui défendent le progrès et la démocratie dans le monde.

A propos de la Mutualité Française

Présidée par Thierry Beaudet, la Mutualité Française fédère la quasi-totalité des mutuelles en France. Elle représente 650 mutuelles dans toute leur diversité : des complémentaires santé qui remboursent les dépenses des patients, mais aussi des établissements hospitaliers, des services dédiés à la petite enfance et des crèches, des centres dentaires, des centres spécialisés en audition et optique, des structures et services tournés vers les personnes en situation de handicap ou les personnes âgées…

Les mutuelles interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale.

Avec leurs 2.600 services de soins et d’accompagnement, elles jouent un rôle majeur pour l’accès aux soins, dans les territoires, à un tarif maitrisé. Elles sont aussi le 1er acteur privé de prévention santé avec plus de 7 000 actions déployées chaque année dans toutes les régions.

Plus d’un Français sur deux est protégé par une mutuelle, soit 35 millions de personnes.

Les mutuelles sont des sociétés de personnes à but non lucratif : elles ne versent pas de dividendes et l’intégralité de leurs bénéfices est investie en faveur de leurs adhérents. Régies par le Code de la Mutualité, elles ne pratiquent pas la sélection des risques.

Présidées par des militants mutualistes élus, les mutuelles représentent également un mouvement social et démocratique, engagé en faveur de l’accès aux soins du plus grand nombre.

Télécharger le communiqué de presse au format pdf

Contact presse :
Constance BAUDRY
06 85 29 82 22 / constance.baudry@mutualite.fr

Mutualité Française