croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Zika : échographies gratuites en outre-mer

Les femmes enceintes touchées par le virus Zika en Guadeloupe, Martinique et Guyane pourront bénéficier d'échographies supplémentaires "prises en charge à 100% par la Sécurité sociale et sans avance de frais", a annoncé hier la ministre de la Santé à Pointe-à-Pitre, rapportent Les Echos (page 2). "La Guadeloupe est en phase pré-épidémique avec pas loin de 400 cas identifiés", a déclaré Marisol Touraine, ajoutant que le nombre de cas progressait et que quatorze communes sur trente-deux sont désormais touchées par le virus.

"Nous devons redoubler d'efforts dans la lutte contre l'épidémie, mais nous ne devons pas alarmer", car "dans 80% des cas, le virus est anodin. En revanche, on sait qu'il y a un risque pour les femmes enceintes", a-t-elle rappelé.

Ailleurs dans le monde," à Sao-Paulo, comme dans le reste du Brésil, règnent la peur et la défiance", observe la correspondante du Monde (page 6), Claire Gatinois. De nombreuses femmes retardent leur projet de grossesse. "Celles qui le peuvent congèlent ovules ou embryons dans l'attente d'un vaccin", constate Alfonso Araujo Massaguer, gynécologue obstétricien dans la clinique d'aide à la procréation Engravida, à Sao Paulo.

A lire aussi dans la presse - Les cliniques incitées à un "bénéfice raisonnable"

Les cliniques privées discutent actuellement, avec le ministère de la Santé, d'un décret d'application de la loi de santé, qui les obligerait à respecter un "bénéfice raisonnable". Selon Le Figaro-économie (page 24), cette mesure aurait été introduite "sans concertation par le cabinet de Marisol Touraine et dont même Bercy n'était pas au courant".

Le ministère de la Santé se justifie par la nécessité d'appliquer aux cliniques la règle européenne en vigueur pour les services d'intérêt économique général, financés au moins en partie par des fonds publics comme La Poste ou les transports en commun.

Les hôpitaux publics seraient également concernés au cas où ils dégageraient des bénéfices. "A partir du moment où les établissements perçoivent des fonds publics, le dispositif les concernera, quel que soit leur statut", confirme le ministère de la Santé. "Si on appliquait vraiment le "bénéfice raisonnable" au domaine de la santé, neuf secteurs, dont les laboratoires d'analyse biologique, pourraient être inquiétés. Alors pourquoi les cliniques sont-elles les seules concernées ?", s'étonne la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP).

Comment définir un "bénéfice raisonnable" ? s'interroge Le Figaro. Selon la Commission européenne, cela dépend des résultats observés dans le secteur économique concerné. Ainsi, si on prend l'exemple de la poste belge, il faut que le résultat avant impôts se situe dans une fourchette allant de 5,4% à 7,4% du chiffre d'affaires. "Il faudrait moduler ce taux pour prendre en compte des critères de qualité et d'efficience", opposent les cliniques.

En bref

Social

  • "Valls propose la prise en charge du RSA par l'Etat." Le Premier ministre s'est prononcé hier pour "une prise en charge par l'Etat du financement du RSA, à condition que les départements s'engagent à renforcer l'accompagnement de ses bénéficiaires vers l'insertion et l'emploi". Les Echos page 2.
  • "SOS jeunes : sortons-les de la galère !" Chômage, précarité, mal-être… les nouvelles générations vivent moins bien que celles qui les ont précédées. Pourtant, pour l'éducation, l'emploi ou la santé des jeunes, des solutions existent. L'Express n° 3373, pages 35 à 47.

Santé

  • "Première implantation d'une rétine artificielle de haute qualité." Le CHU de Nantes vient d'implanter avec succès une rétine artificielle performante sur un patient devenu aveugle à la suite d'une rétinite pigmentaire. La Croix page 7.
  • "La syphilis revient." On pensait à tort que les antibiotiques étaient venus à bout de cette MST. Mais on recense 500 nouveaux cas par an en France. Le Parisien/Aujourd'hui page 9.
  • "Eviter le cancer du sein en adaptant son mode de vie." Depuis 1990, une étude de l'Inserm permet d'identifier les facteurs favorisant la survenue d'un cancer du sein après la ménopause. Parmi eux, l'alimentation et les traitements hormonaux. Le magazine du Parisien pages 84 et 85.
  • "La tique attaque !" Cet acarien, vecteur de la maladie de Lyme, est une véritable bombe biologique à retardement. Le Point n° 2268, pages 82 et 83.

Economie

  • "Axa publie un profit record." L'assureur atteint les objectifs de son plan stratégique 2011-2015. Les Echos page 29 et 40, et Le Figaro-économie page 27.
  • "Martin Shkreli : l'homme que tout le monde déteste." Cet homme d'affaire américain s'est mis son pays à dos pour avoir augmenté de 5.000% le prix d'un médicament contre la toxoplasmose ! L'Obs n° 2677, pages 64 et 65.

Et aussi

  • Hier, "l'ambiance était chaude" au conseil d'administration de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), suite à un article du Figaro dénonçant un manque de transparence dans l'affaire de l'essai clinique de Rennes. Le Figaro page 14.
  • Jérôme Balmes est nommé directeur du digital et de l'innovation à la FFSA. Les Echos page 35.
John Sutton

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)