VYV : naissance d’un « mastodonte de l’assurance santé »

Le groupe VYV, formé par la MGEN, le groupe Istya et Harmonie mutuelle, totalisera un chiffre d'affaires de 9 milliards d'euros.

"Nous avions envie et besoin de créer un champion mutualiste, parce que nous sommes convaincus qu'entre l'Etat et le secteur marchand, il y a un espace pour les entreprises non lucratives comme les nôtres pour contribuer à l'intérêt général", a expliqué Thierry Beaudet, élu mercredi 13 septembre 2017, président du groupe VYV.

Ce nouveau groupe, formé par la MGEN, le groupe Istya et Harmonie mutuelle, constitue un "mastodonte de l'assurance santé", selon l'expression des Echos. Il totalise "9 milliards d'euros de chiffre d'affaires (7,5 milliards d'euros en assurances et 1,5 milliard dans le secteur social, sanitaire et médico-social) pour 10 millions de personnes protégées", précise le quotidien économique. A cela s'ajoute 4,1 milliards d'euros de fonds propres et de réserves.

Lancé en janvier 2015 à l'initiative d'Harmonie mutuelle et de la MGEN, le projet s'est étoffé au cours du temps pour devenir "offensif", indique son directeur général François Venturini, "avec une très forte connotation de développement. En effet, l'union mutualiste de groupe (UMG) prudentielle qui en constitue le cœur, expliquent Les Echos, réunit "la MGEN, Harmonie mutuelle, la MNT, la Mgefi, Harmonie Fonction publique et la Mutuelle Mare-Gaillard, avec des liens de solidarité financière entre elles".

La stratégie en matière de réseaux de soins va être revue, Harmonie mutuelle ayant développé un réseau, Kalivia, avec Malakoff Médéric. L'objectif, poursuit le directeur général, "est de constituer un seul et unique réseau, en essayant de préserver le partenariat avec Malakoff Médéric, pour amplifier la contractualisation avec les professionnels de santé".

A lire aussi dans la presse

Frédéric Lavignette

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)