Tiers payant généralisé : les complémentaires s’unissent

Les trois fédérations de complémentaires santé (Mutualité Française, Fédération française des sociétés d’assurance et Centre technique des institutions de prévoyance) ont créé hier une "association commune" pour simplifier la généralisation du tiers payant d’ici à 2017. Dans un communiqué commun, publié hier, "les trois fédérations ont pris l’engagement de proposer une solution de tiers payant répondant aux besoins des professionnels de santé".

Cette association "organisera la coopération entre les différents acteurs (assurance maladie obligatoire, éditeurs de logiciels des professionnels de santé, opérateurs de tiers payant, GIE Sesam-Vitale…)", comme le soulignent les sites Internet du Généraliste (www.legeneraliste.fr) de CBanque et de L’Argus de l’assurance (www.argusdelassurance.com).

"Son objectif est de simplifier la mise en œuvre du tiers payant pour les professionnels de santé, dans l’intérêt des assurés et de l’ensemble des acteurs concernés par la dispense d’avance des frais", précisent les signataires. "Les professionnels de santé seront étroitement associés aux travaux, afin de construire des solutions faciles à utiliser et adaptées aux spécificités de chacun", comme le précise le site du Quotidien du médecin (www.lequotidiendumedecin.fr).

"L’objectif, c’est évidemment de permettre une réelle simplification de la mise en œuvre du tiers payant", explique, sur le site Internet du Généraliste, le président de la Mutualité Française. Etienne Caniard souhaite ainsi "dispenser les professionnels de toute charge administrative nouvelle".

La solution retenue sera testée fin 2015. Des ajustements pourront être faits ensuite "pour développer un dispositif permanent et opérationnel en 2017", note le site du Quotidien du médecin.

John Sutton

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)