croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Tabac : le paquet neutre divise

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, ouvre ce matin la première conférence ministérielle internationale de lutte contre le tabagisme. Pour l'occasion, une déclaration commune avec au moins neuf de ses homologues en charge de la santé (Australie, Irlande, Royaume-Uni, Suède, Norvège, Hongrie, Afrique du Sud et Uruguay) doit être signée en faveur du paquet de cigarettes neutre.

Pour le ministère de la Santé, écrit Le Parisien/Aujourd'hui (page 9), il s'agit de "jouer ouvertement l'union pour montrer la force, face à des industriels du tabac hostiles à une mesure qu'ils qualifient à l'envi d'inefficace mais n'hésitent pourtant pas à combattre de toutes les armes juridiques possibles". Et ils ne sont pas les seuls.

Les industriels du tabac sont hostiles à une mesure qu'ils qualifient à l'envi d'inefficace mais n'hésitent pourtant pas à combattre de toutes les armes juridiques possibles

Ce week-end, les buralistes de plusieurs départements ont mené des actions symboliques pour marquer leur opposition au paquet neutre. Mercredi prochain, ce sera au tour des buralistes de la région parisienne de manifester, sous forme d'un grand pique-nique organisé sous les fenêtres du Sénat. C'est en effet ce jour-là que les sénateurs, réunis en commission des Affaires sociales, doivent examiner le projet de loi de santé et son plan de lutte contre le tabagisme, dont le paquet neutre est la mesure-phare.

"Validé en première lecture à l'Assemblée nationale en avril, ce plan sera débattu en séance publique au Sénat le 8 septembre", croit savoir le quotidien, "avant de refaire la navette pour adoption en fin d'année à l'Assemblée et application estimée courant 2016".

Frédéric Lavignette

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)