croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Spécial congrès : le programme à la loupe

La ville de Lyon accueille le 38e congrès de la Mutualité Française sur le thème : "Des mutuelles pour le XXIe siècle, vers un parcours de santé mutualiste."Son objectif : des soins de qualité pour tous.

Chimiothérapie, prise en charge du cholestérol, examens de santé… en ville ou à la campagne, les patients sont parfois confrontés à des soins de mauvaise qualité. Face à ce constat, la Mutualité Française va profiter de son 38e congrès, qui se tient à Lyon du 8 au 10 juin, pour lancer son nouveau chantier : le parcours de santé mutualiste.

Les congressistes, répartis en quatre ateliers, vont débattre autour de ce thème. Dans chaque séance, un expert interviendra pour illustrer l'un des quatre sujets suivants : secteur hospitalier, médecine de ville, services de soins et d'accompagnement mutualistes et médicament.

Vers une meilleure information

"L'adhérent, seul, n'a malheureusement pas beaucoup de visibilité sur le système de santé, déplore Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité Française. Il n'a aujourd’hui aucun moyen de savoir si la porte à laquelle il frappe débouche sur des soins de qualité." Cette formule résume aussi l'un des enjeux du futur parcours de santé mutualiste : apporter une information claire et exhaustive aux usagers des soins. Ce thème fera l'objet d’une séance plénière animée par Etienne Caniard, membre de la Haute Autorité de santé, et Thomas Tursz, directeur général de l'Institut Gustave-Roussy à Villejuif (Val-de-Marne), premier centre européen de lutte contre le cancer.

Le système de santé et les mutuelles

Des comptes de la Sécurité sociale au bilan de la réforme de l'assurance maladie, des experts de renom comme Jean de Kervasdoué, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, et Guy Vallancien, président du Conseil médical et scientifique de la Mutualité Française et professeur d'urologie à l'Institut mutualiste Montsouris, à Paris, débattront de l'évolution du système de santé français en 2006.

Les mutuelles profiteront également de ce congrès pour présenter une récente étude sur leur image auprès des Français et s'interroger sur leur place au sein de l'Union européenne. Enfin, l'ensemble de ces travaux se traduira par une nouvelle résolution de la Mutualité Française, qui sera votée le samedi 10 juin, lors de la clôture.