Soyez vigilants sur les dépassements d’honoraires des médecins !

Le montant des dépassements d'honoraires des médecins a doublé en moins de quinze ans. Cette pratique est courante chez certains spécialistes comme les gynécologues, les ORL et les chirurgiens. Les dépassements peuvent représenter entre 20 et 60% de la facture totale. Avant de prendre rendez-vous, renseignez-vous sur les tarifs pratiqués !

Près de 2 milliards d’euros : c’est le montant des dépassements facturés par les médecins libéraux, sur un total de 18 milliards d’euros d’honoraires. Les deux tiers pèsent directement sur les ménages, après intervention des organismes d’assurance complémentaire.

Ces dépassements d’honoraires, dont le montant a doublé en moins de quinze ans, constitue "un recul pour la solidarité nationale", s’alarme l'Inspection générale des affaires sociales (Igas). Dans un rapport remis le 23 avril au ministère de la Santé, l’Igas met en évidence l'augmentation inquiétante des dépassements d'honoraires facturés par les médecins.

La Mutualité Française dénonce ces abus depuis longtemps. Pour les mutuelles, "ils sont d'autant plus injustifiés qu'ils ne s'accompagnent pas d'une amélioration de la qualité des soins délivrés". L'Igas souligne que "en dehors des chirurgiens, trois spécialités exercent aujourd'hui majoritairement en secteur à honoraires libres : il s'agit de l'ORL, la gynécologie et l'ophtalmologie".

Le prix des dépassements

Les dépassements d'honoraires s'ajoutent au tarif de base de la Sécu. Ils ne sont pris en charge par l'assurance maladie obligatoire mais peuvent être remboursés en totalité ou en partie par les complémentaires santé. Ils ne sont pas encadrés et peuvent représenter entre 20 et 60% du prix total de l'acte.

Selon le rapport de l'Igas, ces pratiques touchent aujourd'hui "une majorité de patients".
Exemples :

• Près des trois-quarts des patients opérés du cristallin (oeil) ont subi un dépassement d'honoraires. Près de la moitié de personnes dont l'intervention a eu lieu à l'hôpital a payé une moyenne de 91 euros. Presque la totalité des patients opérés en clinique ont déboursé 200 euros.
• 71% des patients qui ont bénéficié d'une prothèse totale de hanche ont aussi été victimes de dépassement : 42% personnes opérées à l'hôpital ont dû régler un dépassement de 225 euros en moyenne. 90% environ des malades opérés en clinique ont réglé 454 euros.
• Plus de deux tiers des patients qui ont passé une coloscopie ont eu à s'affranchir de dépassements : 39% des personnes qui ont passé cet examen à l'hôpital ont payé une moyenne de 60 euros. 71% des patients dont l'examen a été réalisé dans une clinique ont réglé 105 euros.

Si vous devez prochainement consulter un médecin spécialiste, renseignez-vous sur ses tarifs avant de prendre rendez-vous. N'hésitez pas à poser des questions et à évoquer les dépassements d’honoraires. Cette précaution peut vous éviter de cuisantes surprises pour votre porte-monnaie.