croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Souffrance au travail : colloque le 15 octobre à Paris

Stress, dépression et même suicide : le travail fait parfois perdre la tête ! Le 15 octobre, à Paris, le magazine Santé et Travail organise un colloque sur la souffrance mentale au travail. Cette manifestation marque la sortie en kiosque de ce trimestriel de référence, réservé jusqu’à présent aux spécialistes.

"Apprenez à gérer votre stress" : de nombreux sites Internet, stages, livres et publicités en tous genres promettent des recettes miracles pour mieux vivre sa relation au travail. Au choix : yoga, séances de coaching et autres vitamines, censés nous aider à "po-si-ti-ver" !

"Toutes ces approches partent du principe que les salariés qui souffrent au travail sont fragiles psychologiquement. La seule solution, ce serait donc de les aider à tenir le coup", analyse François Desriaux, rédacteur en chef de la revue Santé et Travail. "Mais si c’était le travail lui-même – son organisation, les cadences, le manque de reconnaissance – qui rendait malade ? La question devient beaucoup plus dérangeante ! "

C’est notamment pour dénoncer le "business du stress", que la revue organise un colloque sur la souffrance mentale au travail, le 15 octobre prochain, à Paris. Cette rencontre s’adresse en priorité aux acteurs de la santé au travail : partenaires sociaux, médecins du travail, élus des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), spécialistes de la prévention.

"Au cours de ce colloque, nous allons essayer de mettre en lumière des aspects du travail, souvent méconnus, qui sont à l’origine de la souffrance professionnelle : l’isolement des salariés, la perte de sens, la disparition des collectifs de travail, souligne François Desriaux. On se rend compte aussi que beaucoup de salariés se plaignent ne plus pouvoir faire leur boulot correctement : quand vous avez honte de ce que vous faites, vous souffrez !"

Le dernier numéro de la revue Santé et Travail traite de l’ensemble de ces questions, sous le titre : "Mal-être, dépression, suicides : pourquoi le travail fait souffrir." Nouveauté : ce trimestriel, jusque-là vendu uniquement sur abonnement, fait en octobre sa sortie en kiosque. Objectif : s’adresser à un lectorat plus large et mettre les questions de santé au travail au coeur du débat public !

Pascal Lelièvre

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)