croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Radiothérapie : la qualité et la sécurité en cause

La Mutualité française demande une "évaluation systématique des pratiques et techniques médicales", après les dysfonctionnements observés sur les appareils de radiothérapie de quatre hôpitaux à Nancy, Montpellier, Tours et Paris, rapportent libération.fr et Ouest France (NDLR : cette revue de presse a été principalement réalisée à partir des sites Internet des quotidiens nationaux car ceux-ci ne sont pas parus en raison d'une grève).

"Ces accidents ne sont pas le fruit du hasard, mais les conséquences d'une absence de politique rigoureuse visant à assurer la qualité et la sécurité des soins", juge la Mutualité, citée dans le quotidien régional La Voix du Nord. Elle "appelle les pouvoirs publics à prendre l'initiative d'une concertation générale avec les différents acteurs du système de santé pour faire évoluer rapidement notre système de soins vers un fonctionnement plus sûr, plus rationnel, plus scientifique et plus respectueux du droit des malades", rapporte Le Progrès.

Hausse de la TVA en 2009 ?
Le Premier ministre n'a pas écarté hier soir sur France 2 une augmentation de la TVA à compter de 2009 pour financer la protection sociale, souligne lefigaro.fr Selon François Fillon, l'ordre de grandeur de cette hausse pourrait être de 5 points. Dans cette hypothèse, le bénéfice dans les caisses de l'Etat est estimé entre 45 et 50 milliards d'euros, calcule Aujourd'hui en France (page 10).

"La question pour moi est de trouver des mécanismes qui nous assurent qu'il n'y aura pas d'augmentation des prix", a ajouté le Premier ministre. Et c'est bien là que réside toute la difficulté. Pour faire admettre aux Français la nécessité de cette "TVA sociale", le Premier ministre a confié hier une mission à Jean-Louis Borloo, ministre de l'Economie, et à Eric Besson, secrétaire d'Etat chargé de la Prospective, indique liberation.fr. A charge pour eux de consulter les partenaires sociaux et de se pencher sur les expériences menées au Danemark et en Allemagne, comme le fait aujourd'hui liberation.fr.

La "TVA sociale" est vue par François Fillon comme un outil possible contre les délocalisations, en faisant baisser le coût du travail. Ce que conteste l'opposition, qui craint au contraire une hausse des prix et une baisse de la consommation.

A lire aussi – La santé absente des reformes ?


"Le système de santé […] semble échapper à la “rupture” que veut mettre en place Nicolas Sarkozy", estime Le Monde qui consacre plusieurs pages (I à III) de son cahier Economie à ce sujet. Ce quotidien dénonce "une approche comptable, qui pénalise l'accès aux soins". "Les questions de l'accès à une médecine de qualité et la répartition des praticiens et des hôpitaux sur l'ensemble du territoire" justifieraient à elles seules "la nécessité d'une réforme profonde de l'organisation des soins", écrit Le Monde.

Dans un entretien, Yann Bourgueil, chercheur à l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), cite en exemple la réforme du "National Health Service" britannique, qui "s'appuie sur les généralistes dont le mode de paiement est en train d'être revisité pour valoriser les politiques de prévention". Pour Yann Bourgueil, "la réforme menée en Allemagne est aussi intéressante", car elle a permis "un moindre recours à l'hôpital et une baisse de la consommation de la médecine spécialisée".