Présidentielle 2022 : retour sur le Grand Oral de la Mutualité Française

Près de 350 mutualistes, parlementaires, acteurs de la santé et de la protection sociale ont assisté au Grand Oral des candidats à la présidentielle organisé par la Mutualité Française, le 1er mars. Anne Hidalgo (PS), Yannick Jadot (EELV), Valérie Pécresse (LR) et Fabien Roussel (PCF) ont présenté leur programme santé et protection sociale et ont été interrogés par des think tanks et des mutualistes.

Lors du Grand Oral, les sujets qui tiennent à cœur des Français ont été abordés par les candidats : déserts médicaux, plan d’urgence pour l’hôpital, santé des jeunes, remboursements des soins...

Le Best Of de l’événement

Découvrez le résumé du Grand Oral : une phrase pour décliner les différentes interventions de la matinée, d’Eric Chenut, Président de la Mutualité Française, aux 4 candidats qui se sont prêtés à l’exercice en passant par la présentation des résultats de l’enquête Harris Interactive sur le regard des Français sur le système et les enjeux de santé.

Le Grand Oral vu par 2 associations

A la sortie du Grand Oral, Marie-Jeanne Richard, Présidente de l’Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (UNAFAM) et Abdelaali El Badaoui, Président de Banlieues Santé, donnent leur impression sur cet événement. Ils réagissent aux propositions des candidats et expriment leurs attentes en matière de santé et de protection sociale pour le prochain quinquennat.

Le diaporama du Grand Oral

Le replay de cet événement

Voir la vidéo sur le site internet place de la santé

Les résultats de l’enquête Harris Interactive sur les Français et la santé

Lors du Grand Oral, la Mutualité Française a présenté les résultats d’une vaste enquête, menée par Harris Interactive, sur le regard des Français concernant le système et les enjeux de santé.

Parmi les réponses recueillies :

  • 43% des Français considèrent que le système de santé fonctionne mal
  • 58% ont renoncé à des soins à cause des délais d’obtention d’un rendez-vous
  • 76% sont préoccupés par le risque de dépendance et la perte d’autonomie
  • 80% souhaitent le développement d’actions de prévention pour limiter l’apparition de problèmes de santé

Pour en savoir plus sur les résultats de l’enquête, lire le communiqué de presse.