croix

Veuillez effectuer une recherche.

Veuillez effectuer une recherche.

Perpignan : une crèche mutualiste au sein de l’université

Thierry Beaudet, le président de la Mutualité Française, inaugure ce 23 juin 2017 une micro-crèche située sur le campus de l'université Perpignan via Domitia. Dotée de 10 berceaux, cette structure est gérée, en délégation de service public, par la Mutualité Française Grand Sud.

C'est la première crèche mutualiste universitaire ! Ce 23 juin 2017, Thierry Beaudet, le président de la Mutualité Française, inaugure, à Perpignan, la micro-crèche des Ecureuils, 10e établissement dédié à la petite enfance de la Mutualité Française Grand Sud.

Particularité de cette micro-crèche de dix berceaux : elle se situe au cœur de l'université Perpignan via Domitia, qui a choisi, par délégation de service public (DSP) d'en confier la gestion à cette union territoriale.

L'établissement, qui fonctionne sur le modèle d'une crèche d'entreprise, accueille les enfants des personnels enseignants et administratifs de l'université (70% des places), mais aussi ceux des étudiants. "La Mutualité et l'université confirment ainsi leur vocation sociale : la crèche accueille en priorité les enfants des étudiants boursiers et favorise ceux qui s'inscrivent pour un cursus long à l'université", commente Anne-Laure Comte, directrice du pôle famille de la Mutualité Française Grand Sud.

 

Etablissement écoresponsable

La direction de la crèche des Ecureuils est assurée par une référente technique, éducatrice de jeunes enfants, également présente à la crèche des Hirondelles, un autre établissement mutualiste de 24 places, à Perpignan.

Au total, une auxiliaire de puériculture, deux aides maternelles et un agent polyvalent veillent au bien-être des enfants du lundi au vendredi, de 8 heures à 18 heures.

Construits par l'université et conçus pour éviter toute déperdition d'énergie, les locaux sont faits de matériaux nobles et équipés de panneaux photovoltaïques.

"L'établissement est engagé dans une démarche écoresponsable, indique Anne-Laure Comte. Nous veillerons à éliminer les agents toxiques pour les enfants, notamment dans les produits utilisés pour l'entretien".

Dans la gestion quotidienne de cette micro-crèche, la Mutualité Française Grand Sud envisage de travailler en partenariat avec les acteurs santé de l’université et du monde mutualiste. Elle mettra également en pratique son savoir-faire en matière d'alimentation, de gestes de premiers secours ou de prévention solaire pour organiser ateliers et sessions d'information auprès des parents.

Sabine Dreyfus

© Agence fédérale d’information mutualiste (Afim)